Sergio Perez “ encore loin ” de se sentir chez lui en RB16B

Sergio Perez est «encore loin» de se sentir chez lui dans la Red Bull RB16B malgré une brève tête du Grand Prix du Portugal de dimanche.

Parti quatrième sur la grille, l’ancien pilote de Racing Point a une fois de plus démontré la gestion des pneus qui l’a porté sur les podiums dans le passé, en réalisant 52 tours sur les pneus moyens.

Son long premier relais signifie que Perez a mené le Grand Prix pendant plusieurs tours après que Lewis Hamilton, Max Verstappen et Valtteri Bottas se soient tous opposés.

Hamilton, avec des pneus plus frais, a facilement pourchassé le pilote mexicain avant que Red Bull ne l’oppose avant qu’il ne soit rattrapé par Verstappen.

Perez est revenu à la quatrième place, terminant à six secondes du podium.

Bien que cela marque son deuxième résultat dans le top cinq avec sa nouvelle équipe, il dit ne pas encore se sentir tout à fait à l’aise dans le Red Bull.

«Pas encore», a-t-il déclaré lorsqu’on lui a demandé par Sky F1 s’il se sentait chez lui dans la voiture. «J’en suis encore loin.

«Donc, c’est juste un processus, je suppose et j’espère que très bientôt je pourrai être à la maison avec la course, avec l’équipe, et je me sentirai très bien avec elle.

«Maintenant que je conduis la voiture dans un air plus ou moins libre tout au long de la course, j’ai vu la façon dont je dois m’adapter, la façon dont je dois entretenir les pneus, tout est positif.

La marchandise Red Bull est maintenant disponible à l’achat via la boutique officielle de Formule 1

Perez estime qu’il a perdu sa chance de se battre pour le podium au tout début du Grand Prix, ayant du mal à sortir de la ligne, ce qui lui a valu de perdre une place face à Carlos Sainz.

En rattrapant son retard à partir de là, il a réussi à prendre de l’avance sur la Ferrari après le redémarrage de la Safety Car pour perdre la quatrième place au profit de Lando Norris, un mouvement que Perez jugeait illégal.

Peu de temps après s’être plaint à Red Bull de la passe «totalement hors des limites de la piste» de Norris, Perez a dépassé le pilote McLaren.

De là, il n’a pas pu chasser Bottas pour jouer un rôle dans la bataille pour le podium.

«Tout a commencé hors de la ligne», a-t-il déclaré.

«De mon côté, il n’y avait pas beaucoup d’adhérence. Je suis allé directement dans le patinage des roues, donc j’ai perdu une position contre Carlos.

«Ensuite, j’ai récupéré la position après cela au redémarrage, puis je l’ai perdue contre Lando dans le virage cinq.

«J’ai regardé dans mes rétroviseurs et je pensais que Lando était totalement hors des limites de la piste, donc je n’ai pas suffisamment combattu la position, pensant qu’il allait me rendre la place, mais j’ai probablement mal jugé celle-là.

«Il m’a fallu quelques tours pour dépasser Lando, et cela a créé un écart avec les leaders que j’étais pratiquement hors de la course à ce moment-là.

Perez est P6 au classement des pilotes avec 22 points, 47 derrière Hamilton et 39 à la dérive de Verstappen.

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook.