Sergio Perez lance des courses de sprint de Formule 1 «très ennuyeuses»

Sergio Perez de Red Bull pense que les qualifications pour le sprint n’apportent aucun avantage aux pilotes ou aux fans.

Pour 2021, la Formule 1 a présenté ce nouveau format de week-end de course comme un essai sur trois événements, dont le deuxième est le Grand Prix d’Italie à Monza.

Sous le format modifié, les qualifications traditionnelles se déroulent au vendredi, établissant la grille de cette nouvelle course de sprint, et l’ordre d’arrivée détermine l’ordre de départ du grand prix principal, toujours considéré comme la pièce maîtresse du week-end.

Il avait été question de faire de la qualification de sprint une épreuve autonome, mais aucune décision de ce type ne sera prise avant la dernière étape du Grand Prix de Sao Paulo.

Cependant, il semble que Perez poussera beaucoup pour une refonte du format.

« Il ne se passe rien dedans et je ne vois pas l’avantage d’avoir la course de sprint », a déclaré Perez à Autosport, ajoutant que les qualifications de sprint à Monza étaient « très ennuyeuses ».

« Je peux imaginer que c’est aussi ennuyeux pour les fans, ennuyeux pour les pilotes. Cela n’apporte rien, pour être honnête.

«Je pense qu’en ce moment, comment c’est, le format actuel, je ne pense pas que cela apporte quoi que ce soit.

« Mais évidemment, c’est fait pour améliorer le spectacle et nous verrons si les fans en sont satisfaits. »

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur les abonnements mensuels et annuels ! Afin de réclamer cette réduction fantastique, cliquez sur le lien suivant et utilisez le code promotionnel PLANETF10 à la caisse !*

*L’offre se termine le 12 septembre à minuit et exclut les Pays-Bas

Perez a trouvé que les qualifications de sprint à Monza étaient très difficiles, commençant P9 et luttant pour avoir un impact alors qu’il franchissait la ligne dans la même position qu’il avait commencé.

Et avec la génération actuelle de voitures, qui ne se prêtent pas aux dépassements, Perez dit qu’un tel format ne peut pas être efficace.

« Le problème que nous avons, c’est avec les voitures de Formule 1 actuelles, pour dépasser, il faut un très grand delta entre les voitures », a expliqué Perez.

«Pour y parvenir, vous devez avoir une sorte de dégradation. Je pense qu’ils ont probablement pris les mauvaises voies aussi. Mais je ne sais pas où ça peut être un bon endroit pour l’essayer.

« Le problème, c’est qu’il est trop court et qu’il n’y a aucune dégradation.

« Les fans aimeront un peu plus de dépassements en course, mais avec les règlements actuels, il est vraiment difficile d’obtenir quoi que ce soit. »

Le manque de dépassements est un problème que la Formule 1 cherchera à résoudre avec les voitures radicalement redessinées pour 2022 et à ce stade, Perez pense que les courses de sprint « peuvent probablement apporter quelque chose » à la série.

Share