Sergio Perez mécontent de la décision « inutile » de Lando Norris

Sergio Perez a exprimé sa frustration à propos du contact qu’il a pris avec Lando Norris en fin de course, lors du dépassement de la McLaren.

Le pilote Red Bull revenait dans le peloton après être parti de la voie des stands lors du Grand Prix des Pays-Bas, et il a rattrapé Norris avec six tours à faire à Zandvoort.

Perez a contourné l’extérieur de la McLaren au virage 1, mais Norris a semblé essayer de fermer la porte de la Red Bull et la paire a touché deux fois, ce qui a laissé le Mexicain avec une voiture endommagée.

Alors qu’il se sentait lésé par la course de Norris, il se sentait néanmoins assez heureux de remonter dans les points, tandis que son coéquipier Max Verstappen a remporté sa course à domicile dimanche.

« Nous avons réussi à minimiser les dégâts, disons-le ainsi », a-t-il déclaré à Sky Sports, interrogé sur son combat sur le terrain.

« Nous avions un nouveau moteur, nous avons pris cette pénalité et maintenant nous regardons vers l’avenir, essayant de revenir en force à Monza.

« C’était un peu dommage à la fin, quand j’ai dépassé Lando, j’ai eu beaucoup de dégâts sur le côté droit de la voiture.

«Je pensais que c’était tout à fait inutile. J’étais là, je n’avais pas assez d’espace et nous nous sommes touchés.

« Depuis, j’ai perdu beaucoup d’adhérence, en gros. »

La marchandise Red Bull est disponible à l’achat dès maintenant via la boutique officielle de la Formule 1

Pour la part du pilote McLaren, il a estimé qu’il était dans son droit de rendre le dépassement difficile pour son rival – ce que Norris a déclaré qu’il aurait fait contre n’importe quel autre pilote sur la grille.

Il a estimé que c’était un combat difficile mais juste contre le Red Bull et a minimisé les répercussions de leur affrontement en piste.

« Je ne vais pas lui rendre la vie facile », a déclaré Norris. «Je pense que nous pouvons simplement être heureux de le faire courir. Il est dans une Red Bull, il est dans la voiture la plus rapide en piste.

« Je pense qu’avec n’importe quel pilote, peu importe qui c’est, si vous étiez simplement en train de courir contre Max ou Lewis ou quiconque sur la piste, vous devez les traiter tous de la même manière – et je ne vais pas lui rendre la vie facile , parce que je veux ces points autant que lui.

« J’ai essayé, j’ai serré un peu, mais je ne l’ai pas forcé à sortir de la piste ou quelque chose comme ça.

« Nous nous sommes tous les deux battus avec acharnement, il a pas mal coupé dans le virage 1, et je ne voulais tout simplement pas lui laisser beaucoup de place.

«Je lui ai donné assez, mais pas tout le monde. Il a quand même réussi à passer, aucun de nous n’a chuté et il en a dépassé un autre, donc rien à dire.

Share