Sergio Perez soutient toujours les paris de qualification Red Bull

Sergio Perez a soutenu Red Bull pour continuer à faire des choix de pneus audacieux en qualifications – même s’il a été surpris à Bahreïn.

La première session de compétition significative du pilote mexicain pour sa nouvelle équipe s’est terminée avec sa sortie en Q2 au Grand Prix de Bahreïn, se classant 11e sur la grille.

En fin de compte, il n’a même pas été en mesure de remplir cela car son moteur s’est temporairement coupé dans le tour de formation et après avoir réussi à le remettre sous tension, Perez a dû repartir de la voie des stands – produisant une belle reprise pour terminer cinquième.

Mais bien que, lors de ses débuts dans Red Bull, une approche plus prudente aurait pu être judicieuse, le joueur de 31 ans ne blâme pas l’équipe d’avoir pris un pari en essayant de le faire passer en Q2 sur les pneus moyens plutôt que sur les pneus souples. , en gardant à l’esprit la stratégie de course.

La marchandise Red Bull est maintenant disponible à l’achat via la boutique officielle de Formule 1

Interrogé lors de sa conférence de presse d’avant course pour le Grand Prix du Made in Italy et d’Émilie-Romagne si de telles tactiques avaient représenté un nouveau défi pour lui, Perez a déclaré: «Non, pas vraiment.

«Nous aurions pu détourner la stratégie à la fin de la première manche. Mais j’étais assez confiant car j’ai perdu trois dixièmes juste dans un virage en faisant une erreur. J’étais donc assez confiant de pouvoir obtenir le temps au tour.

«Nous avons eu un petit problème au niveau des freins que nous n’avons découvert que [about] plus tard et maintenant nous comprenons ce qui n’a pas fonctionné. Je pense que sans ce problème, nous aurions certainement dû traverser.

«C’était la bonne chose à faire – si vous avez la voiture, et pour exploiter le maximum de résultats, vous devez être sur la meilleure stratégie possible, et si cela signifie prendre des risques, nous devons les prendre.

«Étant donné que nous pensions avoir le rythme, c’était définitivement la bonne chose à faire.»

Bien qu’il se soit frayé un chemin à travers le peloton à Bahreïn pour obtenir une récolte décente de 10 points de championnat du monde dès sa première course pour l’équipe, Perez ne pense toujours pas au-delà de la poursuite de son processus d’apprentissage lors de la deuxième manche de la série 2021 à Imola.

Déclarant que son objectif est de «faire un autre pas en termes d’adaptation à la voiture», il a ajouté: «Je n’en suis pas encore là. Donc si je suis capable de m’adapter ce week-end sur une piste très différente, des besoins très différents… Imola a beaucoup de vitesse moyenne-haute [corners] par rapport à Bahreïn, asphalte très différent [that is good.].

«Ce sera un endroit très unique par rapport à Bahreïn, donc cela ne fera qu’aider.»

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!