Simmons assure qu’il n’est pas prêt mentalement à jouer

L’histoire critique entre Ben Simmons et les Philadelphia 76ers continue son cours et ce vendredi a écrit un nouveau chapitre. Selon Adrian Wojnarowski (ESPN), le meneur (25 ans et 2,11 m) a rencontré Doc Rivers, son entraîneur, le staff médical et ses coéquipiers pour communiquer que Il n’était pas préparé mentalement à jouer et qu’il avait besoin de temps loin de la dynamique du groupe. Les Sixers ont offert à l’Australien toutes les ressources nécessaires pour l’aider.

La situation de Simmons à Philadelphie n’est pas facile. Il y a quatre mois, il a demandé à être transféré, mais la franchise n’a pas encore bougé : ils ne veulent pas se séparer d’un de leurs fleurons pour des miettes et aucun rival n’a proposé un échange équitable. « Les gens devraient s’attacher. Cela prendra beaucoup de temps», a déclaré Daryl Morey, président des opérations des 76ers, dans une interview à la radio avec 97.5 The Fanatic.

Sanction

Face à cette incertitude, Simmons s’est déclaré en défaut. Il a refusé de s’entraîner et de jouer avec l’équipe. Et son portefeuille a souffert : 277 000 $ pour chaque match et entraînement qu’il n’a pas fait. L’Australien a tenté d’éviter l’hémorragie avec un retour inattendu et inattendu à la discipline d’équipe la semaine dernière qui a duré quelques jours : il a été expulsé de l’entraînement sur ordre de Doc Rivers pour avoir refusé de participer à un exercice. .

Le montant s’élève déjà à deux millions après avoir été indisponible pour le premier match de la saison contre les New Orleans Pelicans. Et il peut y rester. Selon la convention collective signée par l’Union des joueurs et la NBA elle-même, elle protège le salaire du joueur si les manquements sont causés par « Le handicap mental du joueur. »

Share