S&P abaisse les perspectives de la discom d’Adani Mumbai à « négatives »

Gautam AdaniComme à la fin du mois de mars, AEML disposait de liquidités, d’investissements à court terme et de dépôts à terme d’environ Rs 1700 crore

S&P Global Ratings a abaissé les perspectives d’Adani Electricity Mumbai (AEML) à négatives de stables, principalement en raison des craintes que les niveaux d’endettement d’Adani Transmission (ATL), la société holding d’AEML, augmentent au cours des deux prochaines années alors qu’elle entreprend des dépenses considérablement plus élevées. d’accroître sa base d’actifs.

L’agence a conservé la cote de crédit « BBB- » sur AEML. Les obligations notées « BBB » par S&P présentent des paramètres de protection adéquats, mais des conditions économiques défavorables sont plus susceptibles d’affaiblir leur capacité à respecter leurs engagements financiers. AEML gère l’activité de distribution d’électricité à Mumbai.

Au cours des deux prochaines années, S&P s’attend à ce que le niveau d’endettement d’ATL (ratio entre les fonds provenant des opérations et la dette) chute à 7 % au cours de l’exercice 22, avant de passer à 8,2 % au cours de l’exercice 23, car il devrait engager des dépenses en capital de 17 000 crores au cours du prochain trois exercices pour terminer plusieurs projets de transmission en construction. Le niveau d’endettement de la société est resté entre 8 % et 12 % au cours des deux dernières années. La contribution aux bénéfices de la mise en service du projet devrait porter l’effet de levier à plus de 9 % à partir de l’exercice 24.

« Nous pensons que les bénéfices d’AEML s’amélioreront, soutenus par une reprise des volumes de ventes dans son activité de distribution d’électricité et un cadre réglementaire établi qui permet à l’entreprise de récupérer le manque à gagner causé par des volumes de ventes d’électricité sensiblement plus faibles au cours de l’exercice 21 », a déclaré S&P.

À la suite de la révision tarifaire à venir en novembre 2022 et du rebond des volumes d’électricité, l’effet de levier d’AEML augmentera probablement de 10,5 à 12,5 % au cours des exercices 23 et 24, contre 2,7 % au cours de l’exercice 21. Le niveau d’endettement est estimé à 7,5% au cours de l’EX22.

Comme à la fin du mois de mars, AEML disposait de liquidités, d’investissements à court terme et de dépôts à terme d’environ 1 700 crores de roupies, et a récemment émis des obligations garanties de premier rang de 300 millions de dollars dans le cadre du programme mondial d’obligations à moyen terme de la société. Moody’s Investors Service a attribué à ces obligations la notation « Baa3 » des obligations sécurisées de premier rang, et la société utilisera le produit du prélèvement pour le refinancement, le financement des dépenses en capital et les besoins généraux de l’entreprise.

Obtenez les cours boursiers en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions du marché. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share