in

SpaceX intégrerait Starlink sur plusieurs compagnies aériennes pour offrir des connexions WiFi plus rapides

10/06/2021 à 16h40 CEST

Antonio Vallejo Taslimi

Starlink entend bien proposer son service public cette année. Le projet de SpaceX d’offrir l’internet par satellite est en pleine expansion, et en plus d’être assez utile surtout pour les maisons éloignées des grandes villes ou des foyers ruraux où l’accès internet est complexe, Starlink pourrait également atteindre diverses compagnies aériennes. Et c’est que la société fondée par Elon Musk est en négociations pour offrir Connexion WiFi aux avions commerciaux.

Selon The Verge, Jonathan Hofeller, vice-président de la société, a pu offrir certains détails de ce mouvement de SpaceX à travers le Connected Aviation Intelligence Summit. Au cours de l’entretien, il a commenté que son produit spécialisé à installer dans les avions commerciaux est maintenant prêt, ils ont effectué des tests et attendent de parvenir à un accord pour commencer leur service également dans les avions commerciaux. Depuis le premier lancement de ces satellites en 2018, la société transporte près de 1 800 de ces satellites en orbite des 4 400 dont vous avez besoin pour offrir votre service dans le monde. Pour le moment, le service est en version bêta et promet des connexions de jusqu’à 100 Mbps en aval et 20 Mbps en amont. Starlink atteindrait principalement les maisons rurales. Pendant la bêta, les utilisateurs paient environ 99 $ par mois pour ce service et un kit de 499 $ installé chez eux pour accéder à la connexion.

Tout le matériel intégré à l’avion sera développé par SpaceX et optimisé pour cet usage. Pour accéder à Internet via ce service, des connexions inter-satellites seront nécessaires, une communication entre satellites via laser, mais sans qu’ils ne rebondissent sur les stations au sol. Avec ce service, SpaceX serait également en concurrence avec Amazon et ses méga constellations, où la société de Bezos prévoit de déployer 3 000 satellites, et OneWeb, une société britannique avec 182 satellites déjà lancés sur son total de 640.

“C’est un gros suceur, un pleurnichard”