Accueil Sport Boxe La chronique de Valdez vs. Berchelt et ses confusions

La chronique de Valdez vs. Berchelt et ses confusions

Après un Round x Round, un commentaire chaud et une analyse approfondie du combat en vidéo, une vidéo des notes finales est nécessaire. Il faut et mérite d’être démystifié l’énorme confusion qui règne sur l’étendue des mérites des uns et des autres, ainsi que sur les erreurs et les injustices dont souffre aujourd’hui Miguel Berchelt.

Une vidéo où les mérites incontestables de l’entraîneur d’Oscar Valdez (Eddy Reynoso) dans le pilotage de boxe exclusif de son élève sont compris. Hier, il a montré qu’il avait réussi à développer cette transition d’une boxe à une autre qui semblait auparavant si difficile dans un style comme celui que Valdez pratiquait toujours.

La confusion réside ici dans ce besoin obsessionnel d’associer Valdez à Canelo, par coïncidence que les deux ont le même entraîneur. Et vraiment, Canelo et Valdez sont jour et nuit, au-delà du succès de Reynoso. À commencer par le fait que «Valdez n’est PAS géré par Reynoso ou Team Canelo». Quelque chose que nous expliquons et clarifions dans la vidéo.

Aussi dans les mérites d’Oscar Valdez, il y a des omissions, principalement dues au manque d’informations parmi de nombreux fans qui semblent tout juste découvrir l’ancien olympien. Et Valdez, comme nous le montrerons dans la vidéo, était déjà un livre pour livre il y a plus de trois ans. En d’autres termes, il y a aujourd’hui des mérites de Reynoso, comme auparavant il y avait de Manny Robles et de ceux qui ont mené sa carrière depuis 2012.

Mais il faut aussi viser et viser durement les erreurs de pilotage de la course de Miguel Berchelt et, surtout, accepter que le Berchelt de samedi était très loin du vrai Berchelt, et quelqu’un devra en expliquer les raisons. Pour plus que les raisons possibles, nous les analysons dans cette vidéo.

Vidéo qui, comme toujours avec ce que nous analysons sur cette chaîne, n’a pas de filtre et va droit au but.