Accueil Sport Boxe Velasco a donné le coup aux Etats-Unis: Grande victoire contre Ochoa

Velasco a donné le coup aux Etats-Unis: Grande victoire contre Ochoa

Photo: fourni

Jujuy super léger Juan José Velasco a donné la note lors de la soirée tenue ce samedi 20 février à Uncasville, Connecticut, États-Unis, en battant par points le favori local Zachary Ochoa en dix tours (échec partagé), dans l’un des combats complémentaires festival qui a eu lieu au Mohegan Sun Hotel and Casino, qui a mené le combat entre Adrien Broner, qui a battu Jovanie Santiago aux points.

A 33 ans, l’actuel champion sud-américain de 63500 kg, qui a porté son record à 23-2-0 (14 KO), avait décidé dès la première semaine de janvier avec ses promoteurs Sampson Lewkowicz et Carlos Tello, de voyager en Californie (États-Unis) pour s’entraîner dans le camp que Sampson possède à Coachella, sous les ordres de Freddy Fundora, et y attendre un combat se préparant au plus haut niveau.

Et l’excellent résultat de ce samedi a montré que les promoteurs et le “Pitbull” ne se sont pas trompés et que les sociétés Sampson Boxing et Tello Box, les plus ouvertes et possibles aux Etats-Unis, écrivent une nouvelle fois un épisode réussi.

Zachary Ochoa, un bon combattant de 28 ans (maintenant 21-2-0, 7 KO), né à Brooklyn (New York) mais de nationalité portoricaine, a livré une grande bataille comme prévu, mais a été surpassé par l’efficacité et la bonne préparation du boxeur qui représente le légendaire Almagro Boxing Club avec ces cartes: 96-94 pour Velasco (Tom Schrek), 97-93 pour Velasco (Glenn Feldman) et 96-94 pour Ochoa (selon Mme Waleska Roldán) .

C’était la quatrième fois que Velasco combattait sur le sol américain, après avoir remporté une fois (en 2017 TKO 9 contre le Mexicain Juan Méndez, au Nouveau-Mexique) et en perdu deux (pour le titre mondial WBC super léger contre Regis Prograis, à la Nouvelle-Orléans, en 2018. , et devant l’actuel champion WBA Mario Barrios, à Farifax, Virginie, en 2019).

«Nous sommes très satisfaits du processus qui a conduit à ce grand triomphe pour le Pitbull», a déclaré le promoteur Carlos Tello, ajoutant: «Avec Sampson, nous n’avons pas tort de parier que Velasco peut réaliser de bonnes choses aux États-Unis. Le sacrifice qu’il a fait était énorme. Il était prêt avant Noël car n’oublions pas qu’il a combattu Marcelo Vargas le 26 décembre. Il s’est privé de manger pendant que vous mangez pendant les fêtes et le 3 janvier, il s’est rendu à Coachella, en Californie, pour s’entraîner avec Freddy Fundora. “

«Le résultat contre Ochoa est le corollaire de cet effort. Mais il y a encore plus. Désormais, Juan José retournera en Argentine ce lundi. Il se reposera, puis il s’entraînera légèrement ici et dans quelques mois il reviendra en Californie pour une concentration entre 60 et 90 jours car sûrement une opportunité intéressante se présentera », a conclu Tello.

Presse SAMPSON BOXING / TELLO BOX