Accueil Sport Carlos Sainz, désireux de conduire la Ferrari

Carlos Sainz, désireux de conduire la Ferrari

Carlos Sainz travaille sans relâche dans Maranello arriver préparé au début du Coupe du monde de Formule 1. Malgré cela, il a mis un certain temps à répondre à ses followers Instagram, auxquels le madrilène a avoué qu’il brûle d’envie de piloter son nouveau Ferrari.

Le pilote de 26 ans devra attendre jusqu’à 12 mars, la date à laquelle débutera une pré-saison expresse de seulement trois jours (un jour et demi par pilote). D’ici là, Carlos Sainz pourra piloter la SF71-H 2018 la semaine prochaine lors du test privé que Ferrari a organisé pour lui à Fiorano. Comme Renault l’a fait avec Fernando Alonso, l’équipe italienne souhaite que sa toute nouvelle signature s’habitue au plus vite à sa méthodologie de travail et à ses nouveaux ingénieurs, même si c’est avec la voiture d’il y a deux saisons. Même si Ferrari il aurait pu opter pour la voiture de la précédente, il ne pouvait avoir que le châssis 2018 immédiatement. Carlos Sainz il ne peut plus attendre pour monter dans la voiture.

Je veux vraiment conduire cette nouvelle voiture, je veux savoir comment elle est et voir comment nous devons travailler pour en tirer le meilleur parti. Chaque jour, je m’endors en pensant à ce que sera la voiture et comment je me sentirai par rapport aux autres que j’ai conduites. J’ai hâte de le piloter maintenant! », A déclaré l’Espagnol sur Instagram. Auparavant, Carlos Sainz avait commenté: «C’est incroyable, ces jours dans l’usine sont très spéciaux. Enfilez la combinaison rouge, entrez en F1 dans le simulateur et voyez le Cavallino au volant … sont des choses qui vous font vous sentir spécial».

Je suis déjà allé à Maranello trois ou quatre fois cette année. Pour ma part, j’ai dû faire beaucoup de travail sur simulateur pour être prêt pour mon premier test. Je rencontre de nouveaux visages et je dois apprendre les noms, mais je ne suis pas très bon dans ce domaine », a poursuivi l’ancien pilote de McLaren.

Sainz aura Leclerc comme partenaire

Sainz a également été interrogé sur son ancien coéquipier britannique, Lando Norris: «Je ne manque pas LandoAprès la saison, nous avions besoin d’une pause l’un de l’autre. Cela ne veut pas dire que je vais le manquer cette année. Nous verrons”. En 2021, le Madrilène partagera une équipe avec Charles Leclerc, qui après avoir été récemment infecté par un coronavirus devra subir une PCR pour voir s’il peut participer au test privé que Ferrari a organisé pour lui et pour Carlos Sainz.

En ce qui concerne le rôle des deux dans l’équipe, Mattia Binotto a déclaré activement et passivement qu’ils commenceraient sur un pied d’égalité. “Il n’y a rien d’écrit dans le contrat qui dit que Leclerc est le chef d’équipe, ils sont libres de se battre sur la piste bien qu’il soit important qu’ils nous donnent des points, mais au départ du championnat aura des chances égales”A déclaré le chef d’équipe Ferrari dans la présentation de Carlos Sainz.

Cependant, il a ajouté: «Alors notre priorité absolue est le titre des constructeurs, l’optimisation des points pour l’équipe et cet intérêt peut prévaloir, nous devrons accepter les décisions de l’équipe et seulement si à la fin de l’année l’un a plus d’options que l’autre nous étudierons comment vous aider».

Leclerc, pour sa part, a commenté l’espagnol: «J’ai hâte de travailler avec Carlos en 2021. Je suis sûr que Je peux apprendre beaucoup de choses de lui. Il est très compétitif et très motivé ».