Accueil Sport Cela motive Yahel Castillo à revenir au CNAR

Cela motive Yahel Castillo à revenir au CNAR

Rosalía A. Villanueva

Journal La Jornada
Samedi 20 février 2021, p. a10

La promesse que le Centre national pour le développement des talents sportifs et de la haute performance (CNAR) sera une bulle et avant que ses tests d’admission pour Covid-19 ne soient appliqués lors de son ouverture vendredi prochain, encourage l’entraîneur Stefan Marinov à continuer avec Yahel Les plans de Castillo pour la Coupe du monde et les Jeux olympiques, tous deux à Tokyo.

L’entraîneur de plongée a reçu l’information de la Commission Nationale de la Culture Physique et des Sports que la piscine et la salle de sport seront disponibles à partir du 26 de ce mois avec tous les protocoles sanitaires, en plus qu’ils seront vaccinés à une date à définir.

«Nous allons être concentrés dans cet endroit avec logement et nourriture sans permettre les sorties afin qu’il n’y ait pas d’infections. Nous sommes très encouragés à reprendre l’entraînement, car depuis le 16 mars quand la sélectivité a été faite et qu’ils nous ont dit que le CNAR serait fermé, nous cherchons dans la mesure du possible d’autres alternatives.

Nous nous sommes entraînés à sec, ils nous ont prêté une salle de sport et Yahel a aménagé sa maison. (Le secrétaire à la Défense nationale dont fait partie le plongeur) nous a fourni les pools militaires pendant ces mois, a déclaré le technicien.

Il reconnaît la bonne attitude que son élève a prise, il est très animé, il se lève à 5 heures du matin pour courir et la vérité est qu’il a un grand engagement pour les compétitions qui sont toujours en vigueur avec la Coupe du monde à Tokyo – en avril – et le rendez-vous d’été dans la capitale japonaise (juillet et août).

Nous savons que les Jeux Olympiques ne sont toujours pas sûrs à cent pour cent (qu’ils auront lieu), mais je crois que dans trois mois, le tableau sera clair et tout sera décidé, ajoute Marinov.

Bien que la Fédération mexicaine de natation n’ait pas établi de lieu ni de jour pour la sélection de la Coupe du monde ou le tournoi olympique, l’entraîneur considère qu’en cas de non-tenue, les places du pays devraient être attribuées à ceux qui les ont gagnées.

En ce sens, Yahel et Juan Celaya, médaillés mondiaux, auraient la passe directe dans les trois mètres synchronisés, mais il faudra attendre ce que les autorités décident.