Accueil Sport Chelsea, leader du premier ministre dans le retour du public dans les...

Chelsea, leader du premier ministre dans le retour du public dans les stades

Afp et Europa Press

Journal La Jornada
Dimanche 6 décembre 2020, p. a12

Londres. Chelsea a pris les devants après avoir battu Leeds 3-1, tandis que Manchester City et Manchester United se sont rapprochés du sommet lors de la 11e journée de la Ligue anglaise, en présence de supporters dans les stades pour la première fois depuis mars.

Dans un double duel entre des équipes de la capitale et de Manchester, ce dernier a remporté la victoire. City a battu Fulham 2-0 et United s’est imposé 3-1 à West Ham.

Dans un stade de Stamford Bridge avec 2000 spectateurs – la limite fixée par les autorités – Leeds a pris la tête avec une frappe de Patrick Bamford (4), mais les Bleus sont revenus avec des buts du Français Olivier Giroud (27), Kurt Zouma (61) et l’Américain Christian Pulisic (93).

Leeds, treizième du tableau général, avait remporté les 25 matchs à l’extérieur au cours desquels ils avaient pris les devants depuis que Marcelo Loco Bielsa a repris l’équipe.

En revanche, l’équipe de Frank Lampard mène avec 22 points, un de plus que Tottenham et Liverpool, trois de plus que Manchester United et quatre de plus contre City.

Avec des buts de Raheem Sterling et Kevin De Bruyne, Manchester City semble avoir finalement mis ses doutes derrière eux et remporté deux victoires consécutives pour la première fois.

United a battu West Ham 3-1 à Londres à la déception des 2000 spectateurs dans les tribunes.

Le point de départ du Tchécoslovaque Tomas Soucek pour l’équipe locale (38) a été répondu par le Français Paul Pogba (65), Mason Greenwood (68) et Marcus Rashford (78), pour remporter la cinquième victoire de United en sept matches à l’extérieur.

La Juve remporte le derby de Turin

En Italie, la Juventus est revenue 2-1 contre Torino dans le derby de Turin, tandis que l’Inter a battu Bologne 3-1, à la 11e date de Serie A.

Torino a failli surprendre au stade de son prestigieux voisin, marquant un but précoce à la neuvième minute grâce à Nicolas Nkoulou.

Mais l’équipe dirigée par Marco Giampaolo, dans la zone de relégation (18), a été retracée à la fin du duel en raison de leurs écarts défensifs, qui leur ont coûté de nombreux points cette saison.

L’Américain Weston McKennie (77) a égalisé et le central Leonardo Bonucci (89) a complété la remontée, profitant de sa faible vigilance pour diriger les centres du Colombien Juan Cuadrado. Ce n’est qu’à la fin que les habitants ont reçu un autre coup lorsque Carlo Pinsoglio a été expulsé.

La Juve, qui n’a pas perdu le derby de Turin dans son stade depuis 25 ans, a pris la troisième place du tableau général, à trois points du leader milanais, qui compte 23 points et joue son match dimanche sur le terrain. de la Sampdoria.

L’Inter, deuxième avec 21 points, a remporté la victoire 3-1 contre Bologne. L’équipe d’Antonio Conte est allée de l’avant avec les deux Romelu Lukaku (16), qui a atteint huit buts, le même que Cristiano Ronaldo, deux derrière le meilleur buteur Zlatan Ibrahimovic (Milan).

Achraf Hakimi a marqué un doublé, d’abord en marquant juste avant la mi-temps (45) puis après une course (70). Vignato (67) a réduit le score pour Bologne.

C’était la troisième victoire consécutive de l’Inter en Serie A, juste avant d’affronter le Shakhtar Donetsk mercredi, qu’ils doivent gagner pour avoir une chance de se qualifier pour les 16 derniers de la Ligue des champions.

Plus tôt, la Lazio (7) a battu Spezia (15) 2-1 et continue de gravir les échelons après un début de saison cahoteux.

La star de l’équipe romaine, Ciro Immobile, a mis la Lazio en tête à la 15e minute et Sergej Milinkovic-Savic l’a imité peu après (33e). La Spezia a réduit dans le complément avec un but de M’Bala Nzola (64e).