Accueil Sport Cruz Azul élimine les Pumas 4-0 en demi-finale de la Liga Mx

Cruz Azul élimine les Pumas 4-0 en demi-finale de la Liga Mx

Photo

▲ Roberto Alvarado, de Cruz Azul, est en compétition pour le ballon avec Alan Mozo, de Pumas, lors du match aller des demi-finales du tournoi Guardianes 2020, au stade Azteca. Photo Afp

De la rédaction

Journal La Jornada
Vendredi 4 décembre 2020, p. a43

Quelques minutes ont suffi à Cruz Azul pour battre certains Pumas 4-0 léthargiques lors du match aller des demi-finales du tournoi Guardianes Mx League 2020. Roberto Alvarado (minute 2), Rafael Baca (à 8 ans), Luis Romo (13 et 90 + 5) ont marqué les buts, alors que les chats n’ont pas pu générer de danger et ont vu le bon tournoi réalisé s’estomper.

L’illusion conduit les fans célestes à perdre connaissance, qui une fois de plus et sans prendre de précautions contre Covid 19, se sont rassemblés devant le stade Azteca.

Une fois sur le terrain, La Maquina a pris la tête avec un but du vestiaire. Sur un rebond sur coup franc, Roberto Alvarado a reçu le ballon et après avoir profité d’une erreur du défenseur Alan Mozo, il a tiré pour porter le score à 1-0.

Le but était suffisant pour assommer les Pumas et ils ont rapidement déchaîné un autre coup. Sur un rebond, Rafael Baca a surpris en lançant un ballon depuis l’extérieur de la surface et en balançant les filets sous les yeux étonnés du rival.

Ni Baca lui-même ni l’entraîneur Robert Dante Siboldi ne croyaient à la facilité avec laquelle ils avaient l’avantage, mais The Machine n’était pas satisfait et a profité de la distraction de l’adversaire.

Sans complications, Roberto Alvarado a envoyé un centre pour Luis Romo pour terminer par un tir croisé et inscrit le troisième but. Les chats ont tenté de récupérer dans le complément, mais The Machine a même atteint à nouveau les filets bien que l’arbitre Jorge Isaac Rojar ait souligné sa place.

Plus tard, la polémique est venue lorsque les félins ont demandé une pénalité pour une main présumée de Pablo Aguilar, mais le siffleur n’a pas signalé de faute après l’intervention du VAR. Le duel étant déjà remporté, Luis Romo a inscrit le quatrième but en temps de compensation. Ainsi, sans grand effort, les célestes ont renversé les Pumas, qui chercheront à se relancer dimanche lors du match retour à l’Université Olympique.