Accueil Sport Djokovic: “Chaque année j’aime plus ce morceau”

Djokovic: “Chaque année j’aime plus ce morceau”

Le serbe Novak Djokovic (1) a déclaré que chaque jour, Rod Laver Arena en veut plus lors de son discours lors de la cérémonie finale de l’Open d’Australie après avoir réclamé sa neuvième couronne sur les rives de la rivière Yarra après avoir battu le Russe Daniil Medvedev (4).

“Notre aventure amoureuse continue. Cette année n’a pas été facile, elle a été comme une montagne russe. Je tiens à remercier particulièrement mon physio (l’Argentin Ulises Badio) pour tout ce qu’il a fait“, a-t-il commenté après s’être remis de sa blessure abdominale subie lors de son troisième tour face à l’Américain Taylor Fritz (27).

Djokovic aussi a remarqué la récente séquence de vingt victoires consécutives de son rival Medvedev dans une cérémonie qui a été marquée par le huée intense des stands lorsque le présentateur a évoqué les vaccins pour arrêter l’avancée de la pandémie.

“Je sais qu’un jour tu gagneras aussi un Grand Chelem, mais attendez quelques années s’il vous plait, »dit-il ironiquement.

De son côté, le Moscovite a raconté une anecdote qu’il a vécue quand il était le Numéro ATP 500 quand il a eu l’occasion de s’entraîner avec son rival ce dimanche et a commenté que cela l’avait aidé à se rendre compte qu’il était une personne formidable ainsi qu’un excellent joueur.

“Cela n’a pas changé si je suis 600 dans le monde ou 4 dans le monde, vous êtes un grand athlète”, a-t-il déclaré à Djokovic. «Nous nous sommes rencontrés lorsque nous nous sommes entraînés à Monaco. J’étais le numéro 500, il était le numéro 1 et j’étais timide et il n’arrêtait pas de me parler et de me poser des questions. Je pensais qu’il ne me parlerait jamais, mais c’est une personne formidable et il l’est toujours », a déclaré Medvedev.