Accueil Sport FIBA AMERICUP 2022 – Les États-Unis battent les Bahamas et Porto Rico...

FIBA AMERICUP 2022 – Les États-Unis battent les Bahamas et Porto Rico face au Mexique

Isaiah Thomas a marqué 19 points lors de son premier match de compétition en plus d’un an, aidant les États-Unis à une victoire 93-77 sur les Bahamas vendredi lors d’un match de qualification pour le FIBA ?? AmeriCup.

Thomas, 32 ans, a été deux fois NBA All-Star et a marqué 28,9 points par match pour les Boston Celtics lors de la saison 2016-17. Mais il a subi une blessure à la hanche à la fin de cette saison et n’a jamais retrouvé cette forme sur des opportunités limitées.

Il a décidé de jouer pour les Américains en partie en tant que vitrine dans l’espoir de revenir en NBA, où il a récemment joué pour les Wizards de Washington en février dernier.

Le meneur a montré que son tir était toujours là, effectuant trois triples consécutifs au début pour donner l’avantage aux Américains avec une avance de 11-2. Mais il a également commis six revirements qui ont aidé à garder les Bahamas dans le match beaucoup plus longtemps que prévu.

James Nunnally a également marqué 19 points pour les Américains qui se sont améliorés à 5-0 dans le match de qualification et peuvent rester parfaits en trois matchs s’ils battent le Mexique ce samedi.

Les États-Unis ont déjà obtenu une place dans le tournoi AmeriCup qui se jouera en 2022, mais ils ont apporté une solide formation à San Juan qui comprend huit joueurs ayant une expérience de la saison régulière de la NBA. Avec Thomas, l’autre nom à noter était le All-Star à sept reprises. Joe Johnson, qui a terminé avec 11 points, neuf rebonds et six passes.

Pourtant, les États-Unis menaient par seulement 10 au quatrième trimestre après avoir battu les Bahamas par 40 en novembre. L’avance était toujours de 83-72 avant que Thomas ne lance un lay-up et un triple pour le porter à 88-72 et que les Américains se séparent finalement de là.

Des matchs de qualification ont été ajoutés pour donner aux équipes nationales une chance de jouer à domicile, mais les quatre équipes du groupe D jouent ce week-end à San Juan dans une configuration de bulle en raison de la pandémie de coronavirus.