Accueil Sport Finale de l’Open d’Australie, en direct: Djokovic – Medvedev

Finale de l’Open d’Australie, en direct: Djokovic – Medvedev

russe Daniil Medvedev (4), considéré par le Serbe lui-même comme le rival à battre après avoir accumulé une séquence de vingt victoires, cherchera ce dimanche (9h30 CET) à détrôner Novak Djokovic, roi de Melbourne Park avec huit titres, en finale de la Open d’Australie.

Le premier ‘majeur’ de la saison a retrouvé son éclat au meilleur moment en présentant une finale appelée à être épique qui mettra en vedette le retour d’un public animé qui a pu revenir ce jeudi après la fin de la réclusion.

Djokovic aura l’occasion de réduire la distance avec le vingt titres “ slam ” de l’Espagnol Rafael Nadal et du Suisse Roger Federer, au cas où il remporterait son dix-huitième titre majeur.

Le Serbe pourrait aussi défendre le titre pour la cinquième fois de sa carrière et cela marquerait la 15e fois qu’un joueur de l’ère ouverte conserverait le titre sur les rives de la rivière Yarra.

Il aura également en vue la chance de signer une triple couronne consécutive pour la deuxième fois à Melbourne Park et se rapprocherait du record de l’Australie. Roy Emerson qui a réussi à être champion cinq fois de suite (1963-67).

L’ordre ancien resterait intact avec une victoire pour les Balkans, qui réaffirmerait la domination de Nadal et Djokovic au cours des deux dernières années en vous inscrivant à neuf des dix dernières grandes compétitions.

Le Serbe a mis en garde contre la dangerosité et le potentiel de son rival et il a essayé de transférer une certaine pression sur le jeune Russe dans la mesure du possible, compte tenu de la série de succès en Australie.

“Il est l’homme à battre en ce moment après avoir accumulé 10-0 contre les 10 meilleurs rivaux. La dernière fois que nous avons disputé la finale de l’ATP à Londres, il m’a battu confortablement », se souvient Djokovic.

De son côté, Medvedev, qui disputera sa deuxième finale du Grand Chelem ce dimanche, a prédit un “match difficile” et a déclaré que il “adore jouer contre Djokovic”.

“Sans compter les premières années, nous avons toujours eu des batailles difficiles. Nous verrons de quel côté se trouvent les tribunes demain”, a-t-il commenté après sa victoire indéniable contre le Grec. Stefanos Tsitsipas (5) en demi-finale.

Le Serbe avait raison de dire que le Russe est le joueur le plus en forme du circuit au moment où il a clôturé avec sa victoire sur le joueur de tennis hellénique sa vingtième victoire consécutive, qui lui a fait toucher le ciel au Masters de Paris, le Finales ATP à Londres et en route pour la finale à Melbourne.

Sa victoire en finale ce dimanche Ce serait un coup dur tant attendu sur la table par la nouvelle génération du classement ATP, ce qui signifierait la première fois qu’un joueur autre que Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer ou Andy Murray occupe la deuxième position mondiale, surpassant ainsi les Baléares, depuis 2005.

Cela renforcerait également l’importance de son pays, la Russie, en tant que berceau de grands talents dans ce sport puisque son triomphe sur Djokovic aurait le troisième joueur russe à soulever une couronne “ majeure ” et il rejoindrait le groupe restreint composé de ses compatriotes Yevgeny Kafelnikov et Marat Safin.

Malgré son face à face défavorable avec le Serbe (3-4), le Moscovite profitera de sa récente victoire sur lui par un doublé 6-3 lors de la finale de l’ATP à Londres modèle pour détrôner le champion à huit titres à Melbourne et obtenir sa première couronne du Grand Chelem.