Accueil Sport Football Atleti B aura un duel de filiales en pensant au premier RFEF

Atleti B aura un duel de filiales en pensant au premier RFEF

Le Atlético de Madrid B visite Getafe B en vue d’atteindre les positions qui donnent le droit de jouer pour le Premier RFEF, la catégorie connue sous le nom de Deuxième B PRO. Actuellement, ils sont séparés par cinq points de ces positions et joueront contre un rival direct. Le match se jouera ce dimanche à 11h30 au Azulona Sports City.

Les matelas ont 12 points, les mêmes que les quatre ci-dessous, l’un d’eux le Getafe B, son rival ce dimanche. Pour cela Nacho Fernandez, l’entraîneur du matelas sait que «c’est une autre finale pour atteindre cette zone bleue qui peut nous donner la chance de se battre pour la Pro League et pour cela il faut gagner rapidement. C’est un jeu important d’essayer de couper des points avec la zone bleue. Nous savons que c’est une équipe qui a perdu des points dans les derniers matchs dans les dernières minutes, comme cela nous est également arrivé. Cela a été un chemin parallèle pour nous à cause de celui d’échapper à la victoire dans les dernières minutes, bien que le nôtre soit plus alarmant. Ce match sera repris par celui qui commettra le moins d’erreurs », a-t-il déclaré sur le site du club.

Les colchoneros ont ajouté sept des 18 derniers points joués. Alors que les azulones en ont atteint six au cours de la même période. Deux équipes très similaires dans un match qui devrait être très égal.

L’objectif est clair d’entrer dans le groupe d’équipes qui se battront pour le Premier RFEF. “Il est important que nous arrivions à ce dernier match contre lui Navalcarnero à trois points ou moins parce que tout ce qui est qui servirait à nous le mettre au dernier jour. Nous devons couper des points maintenant. Maintenant, tous les matchs sont difficiles mais pour nous il est important de gagner rapidement pour essayer de fermer ces distances », auquel il a ajouté que« les joueurs ont entre les sourcils pour pouvoir entrer dans le football professionnel et pour cela ils doivent avoir un bonne année, comme nous l’avons fait la saison dernière où nous avons éliminé 14 joueurs. Et cela doit se faire au niveau collectif, d’abord, puis individuellement. Nous allons avec toute l’illusion du monde pour ajouter les 3 points en Getafe».

Donc, ce dimanche, il y aura un match de tension maximale comme l’a reconnu l’entraîneur du matelas: «Il y aura de la tension parce que dans tous les matchs on joue beaucoup. Ce dimanche parce que c’est un rival direct, alors nous aurons Rayo Majadahonda, qui le joue d’en haut, puis le Real Madrid Castille et pour finir le Navalcarnero. Tout le monde jouera quelque chose dans les jeux. Cette semaine, nous jouons la relégation comme dans le dernier mais à partir de ce match, nous jouerons avec des équipes qui chercheront à être en Pro League ou dans la zone de promotion. Ce sont des matchs de fin de saison. Quand on a une équipe aussi jeune, il est difficile pour l’équipe de s’engager et c’est maintenant qu’elle s’engage et, malheureusement pour nous, c’est la fin de la saison. Dimanche est un match pour être clair que nous jouons beaucoup et que la seule chose que les nerfs vont nous faire est de faire des erreurs et vous pouvez les payer cher. Il faut transmettre la tranquillité ».