Accueil Sport Football Huesca bat l’euro Grenade et reste en vie

Huesca bat l’euro Grenade et reste en vie

La Sociedad Deportiva Huesca a ajouté trois points d’or qui, bien qu’ils le maintiennent au fond, le maintiennent en vie et ont de sérieux espoirs d’atteindre son objectif à la fin de la saison, qui n’est autre que la permanence. La victoire de l’équipe de Huesca a été obtenue contre Grenade avec la tête en Europe et peu reconnaissable à El Alcoraz.

Diego Martínez a présenté une formation surprenante, sans aucun attaquant. Avec le match retour de la Ligue Europa à l’horizon, jeudi prochain à Naples, l’entraîneur galicien a réservé toutes les troupes qu’il pouvait et a laissé Antonio Puertas en tête, avec Foulquier comme «ailier» à droite. L’étrange «onze» a même semblé rejeter son rival, un Huesca qui lui a coûté d’entrer dans le match. À tel point que lorsqu’il a voulu le faire, il était déjà en retard sur le tableau de bord. À la 8e minute, Domingos Quina, l’une des nouveautés de l’équipe Nasride, a tiré un coup du chapeau dès qu’il a marché sur la surface, du sommet gauche, et a logé le ballon pour l’équipe. Un grand objectif.

Le 0-1 a sorti l’équipe Pacheta de l’insouciance, qui était déjà sans vergogne pour le match nul. Il l’avait en main cinq minutes plus tard. Rui Silva est sorti tard dans un ballon aérien et a giflé Escriche au visage. L’arbitre n’a pas vu d’action punissable, mais a été averti de la salle VAR. Le Riojan est allé voir le groupe pour voir l’action sur le moniteur, rectifiant sa décision initiale et décrétant une pénalité. La pénalité maximale, cependant, a été ratée par Rafa Mir, car il a écrasé le ballon dans le poteau.

Le deuxième «bâton» subi n’a pas non plus intimidé Huesca. Il a continué à aller de moins en plus face à une Grenade qui a pris du recul et a montré de graves lacunes de coordination, notamment en défense, ce qui a conduit au retour local.

Ainsi, après une demi-heure, Escriche a égalisé après avoir profité d’une balle perdue à l’intérieur de la surface après un tir de Ferreiro qui a frappé un joueur rival. Et à la 39e minute, sur un corner, Pulido a porté le score à 2-1 avec une tête au deuxième poteau et après que Mikel Rico ait peigné le ballon dans le premier. La cerise sur le gâteau pour le bon travail de l’équipe de Huesca serait finie par Rafa Mir, également dans un virage, avec la collaboration de Foulquier. Avec 3-1, il s’est arrêté.

Après avoir traversé les vestiaires, Diego Martínez n’a eu d’autre choix que de déplacer des pièces. Il a mis Machís et Jorge Molina sur le terrain pour Foulquier et Fede Vico et Granada était une fois de plus une équipe plus “ reconnaissable ” et l’a rapidement reflétée sur le tableau de bord, car à la 59e minute, ils ont coupé les distances grâce à Alberto Soro, qui a terminé au point- effacez un centre de Machís. Dans l’action, le buteur a été blessé et a dû être remplacé par Yangel Herrera.

Il y avait une demi-heure d’avance et tout était à décider. Grenade est venue dominer clairement contre une Huesca dont le corps avait peur, alors Pacheta a essayé de la revitaliser en mettant du muscle (Doumbia) et de la profondeur (Okazaki) dans l’herbe.

Dans la dernière ligne droite, la mauvaise nouvelle, en plus de perdre, est venue pour Grenade sous forme de blessures, car Yangel Herrera et Domingos Quina ont dû quitter le terrain de jeu et Germán a été expulsé, ce qui a stoppé ses chances de match nul. donnant de l’air à son tour à un Huesca qui pourrait même mettre le quatrième avec un superbe tir de Ferreiro qui a fait briller Rui Silva. Au final, le 3-2 est resté à El Alcoraz jusqu’à la conclusion de l’affrontement; trois points qui sont un autre pur pour le bas Huesca et qui éliminent Grenade dans la course pour la «zone Europe».

(+) Voir le résumé de Huesca – Grenade

1 Álvaro Fernández 1 Rui Silva 14 J. Pulido 16 Víctor Díaz 18 D. Siovas 3 N. Pérez 4 P. Insua 6 Germán 3 P. Maffeo 18 A. Marín 20 J. Seoane 12 D. Quina 82’17 Mikel Rico 67 ‘ (22 D. Duarte) (2 I. Doumbia) 8 Y. Eteki 11 Javi Galán 2 D. Foulquier 46’23 D. Escriche 68 ‘(11 D. Machís) (12 Okazaki) 14 Fede Vico 46’9 R. Mir (23 Jorge Molina) 7 David Ferreiro 87’26 A. Soro 62 ‘(21 Juan Carlos) (21 Y. Herrera) 10 Portes

Buts: (0-1) D. Quina (8 ‘), (1-1) D. Escriche (31’), (2-1) J. Pulido (39 ‘), (3-1) D. Foulquier ( 44 ‘), (3-2) A. Soro (59’)

Cartons: L Rui Silva (15 ‘), Mikel Rico (51’), N. Pérez (61 ‘), P. Insua (73’), Víctor Díaz (80 ‘), J. Seoane (93’) L Germán ( 91 ‘)

Arbitre: Soto Grado (C. Riojano)

Spectateurs: à huis clos à El Alcoraz

LE MEILLEUR La foi et la motivation de Huesca après avoir concédé le premier but PIRE La Grenade n’a pas bien défendu les actions des coups arrêtés