Accueil Sport Football Ibra-Lukaku avec le plomb en jeu

Ibra-Lukaku avec le plomb en jeu

Ce dimanche revient le derby della Madonnina, un Milan-Inter dont le vainqueur sera le seul leader de la Serie A. Ce sera aussi un duel entre Romelu Lukaku (meilleur buteur du championnat italien, avec 16 buts, à égalité avec Cristiano Ronaldo) et Zlatan Ibrahimovic (auteur jusqu’à 14 ans), qui a maintenu le 26 janvier un ritirrafe qui fait même l’objet de peintures murales à Milan.

C’est lorsque les hommes d’Antonio Conte ont éliminé les hommes de Stefano Pioli 2-1 en quarts de finale de la Coppa Italia. Milan, qui reçoit un Inter qui arrache la tête et en prend un point, rêve de se venger et de reprendre la première place.

Ce n’est pas en vain que l’objectif de Milan est de redevenir champion d’Italie une décennie plus tard, puisque son dernier «scudetto» remonte à 2010-11, sous les ordres de Massimiliano Allegri. Depuis lors, il a toujours été remporté par la Juventus, pas moins de neuf d’affilée, année après année, la “ vecchia signora ” étendant son propre record. Mais l’attente pour l’Inter est plus grande: l’équipe noir-bleu n’a pas conquis la Serie A depuis 2009-10, quand elle a obtenu le triplé sous les ordres de José Mourinho, Champions, Serie A et Coppa Italia.

Stefano Pioli, entrenador del Milan, dijo este sábado que “lo que sucedió entre Lukaku e Ibra ya está pasado, habrá batalla pero con gran respeto y deportividad” y que si tuviera que elegir entre Ibra y Lukaku como mi delantero centro “elegiría a Ibra toute ma vie”.

Antonio Conte, pour sa part, s’attend à “un derby différent de celui des dernières années car cette fois nous jouons le rôle principal”. L’entraîneur de l’Inter estime que “les deux équipes sont à égalité, Milan s’est beaucoup amélioré et c’est pourquoi les battre serait encore plus important”.

Milan-Inter

San Siro, 15 heures (MLC)

Milan: Donnarumma; Calabre, Kjaer, Romagnoli, Theo Hernández; Tonali, Kessié; Saelemaekers, Çalhanoglu, Rebic; Ibrahimovic

Entraîneur: Stefano Pioli

Inter: Handanovic; Skriniar, De Vrij, Bastoni; Achraf, Barella, Brolzovic, Eriksen, Perisic; Lukaku et Lautaro Martínez

Entraîneur: Antonio Conte

Arbitre: Daniele Doveri