Accueil Sport Football Klopp déplore un moment “ complètement inutile ” à Liverpool dans la...

Klopp déplore un moment “ complètement inutile ” à Liverpool dans la défaite du derby

Le manager de Liverpool, Jurgen Klopp, a fait une figure frustrée après avoir critiqué l’incapacité de son équipe à marquer des buts tout en déplorant un moment «complètement inutile» qui a paralysé son équipe.

Liverpool a subi sa quatrième défaite consécutive à domicile pour la première fois depuis 1923.

La victoire 2-0 était la première d’Everton à Anfield depuis 1999 et a laissé Liverpool avec une montagne à gravir dans leurs efforts pour assurer une place en Ligue des champions pour la saison prochaine.

Les têtes des Reds ne sont pas tombées tout au long du concours. Mais une instabilité familière à l’arrière et un manque de pointe à l’avant ont une fois de plus dressé leurs vilaines têtes.

S’adressant à BBC Sport après le match, Klopp a déclaré: «C’est (difficile à prendre) mais nous avons concédé ce but précoce qui était complètement inutile et devons mieux le défendre.

RAPPORT COMPLET DU MATCH: Everton marque une séquence de 22 ans pour empiler plus de misère sur Liverpool en détresse

«Nous avons dû chasser le match et nous l’avons bien fait du point de vue créatif, nous en avons créé en première mi-temps et même plus en seconde période mais nous n’avons pas terminé nos situations.

«Nous avons fait une erreur en première mi-temps et ils l’ont utilisée, je n’aime pas parler aujourd’hui des bonnes choses parce que nous perdons le match et nous le sentons profondément, je dois l’utiliser demain et c’est notre bouée de sauvetage pour garder Aller.

«Nous devons améliorer la finition et ensuite nous gagnerons des matchs de football.

«Des marges décisives, pour marquer un but, il faut créer une situation et la terminer. Il n’y a pas d’autre alternative que de continuer.

«Vous concédez ce qui n’est pas cool, perdez Jordan Henderson qui n’est pas cool et je pense que les garçons ont très bien géré le problème, pourraient-ils mieux le gérer? Peut-être. Nous continuerons. »

En ce qui concerne la décision d’accorder une pénalité pour une collision entre Trent Alexander-Arnold et Dominic Calvert-Lewin, qui divisait l’opinion, Klopp a ajouté: «Je ne l’ai pas revu, mais le genre de questions qu’on me pose à ce sujet me donne le sentiment qu’il pourrait ont été décidées différemment.

«Si le VAR appelle l’arbitre à l’écran, alors peut-être qu’il l’a vu un peu mal. Il n’a pas eu besoin d’une seconde, il a regardé et est parti. Si vous pensez que ce n’était pas une pénalité, vous devez dire que nous ne pouvons plus la changer.

Sur la blessure de Jordan Henderson, Klopp a conclu à Sky Sports: «C’est dans la région de son aine et de son ravisseur. Ce n’est pas bon. C’est comme ça. Le reste, nous le saurons demain.

«Nous ne pouvons pas jouer les victimes» – Wijnaldum

Wijnaldum.Liverpool.TEAMtalk

Le milieu de terrain de Liverpool, Georginio Wijnaldum, s’est également adressé à la presse, déclarant à Sky Sports: «Vous savez ce que le derby signifie pour le club, les supporters, les joueurs – cela signifie beaucoup et la perte est très douloureuse.

«Le premier but que nous avons concédé, nous avons essayé de garder la possession lorsque le ballon long est venu au lieu de le dégager. Dans les premières minutes, vous devriez prendre moins de risques, une passe à travers la défense et ils ont marqué. Une chance de plus après cela et nous étions la meilleure équipe.

«Perdre des joueurs pendant la saison nous a beaucoup bouleversés. Nous ne pouvons pas jouer les victimes, nous devons faire face à la situation et ne pas nous apitoyer sur nous-mêmes. Il faut donner jusqu’à la fin de la saison, c’est douloureux et on a pu le voir sur les visages des joueurs. Telle est la situation dans laquelle nous nous trouvons actuellement et nous devons y faire face.

“Gagner des matchs en Premier League est toujours difficile et les blessures ne facilitent pas les choses, nous avons toujours une équipe qui peut changer les choses et nous devons travailler plus dur pour changer les choses.”