Accueil Sport Football Liverpool-Everton, un derby sans revanche mais avec des urgences

Liverpool-Everton, un derby sans revanche mais avec des urgences

Liverpool et Everton se retrouvent ce samedi dans une nouvelle édition du derby du Merseyside et pour la première fois depuis le 17 octobre, jour où une entrée de Jordan Pickford, gardien des Toffees, a presque certainement mis fin au match. La saison de Virgil van Dijk , et la saison de Richarlison a blessé Thiago Alcántara, qui n’est réapparu que le 30 décembre. Mais, comme Jürgen Klopp, entraîneur des «rouges», a voulu le préciser hier, ce samedi sur le terrain d’Anfield, il y aura beaucoup de rivalité mais pas de vengeance.

Cet après-midi-là, Everton accueillait Liverpool, 5e, à 3 points de l’équipe de Carlo Ancelotti. C’est la même distance qui existe aujourd’hui entre les deux éternels rivaux du Merseyside, mais désormais en faveur des «rouges». Liverpool est 6e et Everton 7e. La mauvaise chose pour les deux est que le patron du Premier ministre est Manchester City de Pep Guardiola, avec 16 points de plus que celui de Klopp et 19 de plus que celui d’Ancelotti.

Alors ce qui sera tout d’abord dans ce Liverpool-Everton (2-2 à Anfield), ce sont de nombreuses urgences en pensant aux places pour la prochaine Ligue des champions. Les champions de Premier League ont 2 points de retard sur la quatrième place de Chelsea et l’équipe d’Ancelotti en a 5. Aucun des rivaux éternels de Merseyside ne peut se permettre d’échouer.

El Liverpool viene nada menos que de 3 derrotas consecutivas en la Premier y aspira a aprovechar la dosis de moral que supuso la victoria por 0-2 ante el Leipzig el martes en la ida de octavos de Champions para empezar a alejar su grave crisis también en Le championnat. «Une, deux, trois semaines après avoir découvert le diagnostic de Van Dijk, il aurait été bon de ne pas jouer Everton. Maintenant, on ne pense pas à ça, mais à gagner par rivalité », a déclaré Klopp, qui a réitéré sa confiance en Alisson et confirmé qu’il ne pouvait toujours pas compter sur Fabinho, James Milner, Naby Keita ou Diogo Jota. Ozan Kabak rejoindra Jordan Henderson dans la rangée arrière.

Klopp a félicité Ancelotti, qui, selon lui, “a rapproché Everton de nous plus que jamais.” L’entraîneur italien a confirmé qu’Allan et Dominic Calvert-Lewin, récupérés, pourront jouer aujourd’hui, mais pas l’ancien joueur barcelonais Yerri Mina.

Ancelotti voit Pickford «centré»

Ancelotti ne pense pas que les critiques qu’il a reçues pour la blessure de Van Dijk influencent maintenant Pickford. «Il n’était pas content quand c’est arrivé, mais maintenant il est concentré sur le match. Pour se mesurer à Liverpool, il faut jouer avec autant d’intensité qu’eux et chercher des solutions en attaque, il ne suffit pas de défendre », a déclaré l’entraîneur d’Everton. Les «Toffees» ont pas moins de 20 matches de Premier sans battre Liverpool. “C’est peut-être le bon moment”, a déclaré Ancelotti.

Liverpool-Everton

Anfield, 18h30 (DAZN)

Liverpool: Alisson; Alexander-Arnold, Kabak, Henderson, Robertson; Wijnaldum, Thiago, Jones; Salah, Firmino et Mané

Entraîneur: Jürgen Klopp

Everton: Pickford; Holgate, Godfrey, Keane, Digne; Doucouré, Allan; James Rodríguez, Sigurdsson, Richarlison; Calvert-Lewin

Entraîneur: Carlo Ancelotti

Arbitre: Chris Kavanagh