Accueil Sport Football Roma ne peut pas avec Benevento de Pippo Inzaghi

Roma ne peut pas avec Benevento de Pippo Inzaghi

Après avoir remporté 0-2 à domicile à Braga jeudi dernier lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue Europa, la Roma de Paulo Fonseca, 3e de Serie A, n’a pas pu s’imposer à Bénévent ce dimanche 15, malgré que l’équipe dirigée par Pippo Inzaghi a joué avec dix dès la 57e minute en raison du carton rouge que Kamil Glik a vu (0-0). Il y avait du suspense car, porté disparu à la 96e minute, l’arbitre a sifflé un penalty de Daam Foulon sur Stephan El Shaarawy, mais l’a ensuite annulé pour hors-jeu par Lorenzo Pellegrini.

La Roma a harcelé le but de Bénévent, mais les «giallorossi» n’ont pas réussi à se frayer un chemin vers le but. L’équipe romaine, 3e de l’actuelle Serie A, a ainsi raté l’occasion de n’être qu’à 3 points de la 2e, un Milan tombé dans le derby de la della Madonnina face à l’Inter qui a déjà un avantage de 4 en tant que leader du championnat italien actuel.

La première partie a été intense, elle s’est déroulée à un bon rythme. Mais il y a eu peu d’occasions. Le plus clair du match est venu en 94 ‘, c’était une tête de Pellegrini, mais Luca Caldirola a sauvé avec son gardien battu. En 96 ‘, le penalty maximum est venu à El Shaarawy, mais le VAR l’a annulé pour hors-jeu par Pellegrini lui-même.

Benevento s’est enfermé et, malgré sa supériorité numérique, la Roma n’a pas pu trouver un moyen de battre derrière l’équipe de Pippo Inzaghi (qui a fini par être expulsée du rabais pour avoir quitté la zone technique et protesté). Ni Borja Mayoral (partant), ni Dzeko (entré en 58e) ni Pedro (qui l’a fait en 72e) ni aucun ‘giallorosso’ n’ont pu battre le gardien de Benevento Lorenzo Montipò, qui n’a été contraint de faire aucun des grands arrêts.