Accueil Sport Formule 1 Alonso: “J’espère refaire les bonnes années avec Renault”

Alonso: “J’espère refaire les bonnes années avec Renault”

L’Espagnol assure que la marque du losange a toujours été comme sa famille

Voir le règlement 2022 comme une excellente occasion d’améliorer la F1

S’assure que grâce aux nouvelles réglementations, nous verrons des courses moins prévisibles

Fernando Alonso espère répéter ces grands moments avec Renault à son retour en Formule 1. L’Espagnol soutient que la marque de diamant a toujours été une équipe très spéciale pour lui et il espère grandir avec eux en 2021, afin de réaliser ce qui est plus haut. avec l’arrivée de la nouvelle ère en 2022.

Alonso a reconnu que l’un de ses plans était de revenir en Formule 1 déjà avec le nouveau changement de réglementation. Cependant, la pandémie de Covid-19 a perturbé les plans de Liberty Media et a retardé l’introduction des nouvelles règles d’un an. Bien sûr, Fernando espère que 2021 sera une bonne année, au cours de laquelle ils grandiront et indiqueront clairement qu’ils sont prêts à réussir dans la nouvelle ère.

“Revenir en Formule 1 avec Renault, c’est bien, c’est un sentiment agréable. L’intention était de revenir avec le nouveau changement de règlement, mais à la fin, en raison du covid-19, il a été reporté à 2022. Bien sûr, je pense que 2021 peut être une bonne année pour continuer à grandir. Renault a toujours été comme ma famille et J’espère refaire les bonnes années avec eux“, A commenté Alonso dans une interview pour le programme italien Tg2Motori de Rai 2.

D’un autre côté, Alonso soutient pleinement le changement de réglementation, car de cette façon, nous aurons une Formule 1 dans laquelle le pilote deviendra plus important et moins prévisible. De plus, il salue l’arrivée du plafond budgétaire, puisque les plus grosses équipes ne pourront pas investir de manière illimitée et cela permettra aux plus petites de se rapprocher.

Les nouvelles règles 2022 seront un pas dans la bonne direction. On verra une Formule 1 moins dépendante de la voiture, avec plus de dépassements et moins prévisible, car il y a des moments où avant même de commencer le Grand Prix on connaissait le résultat de dimanche. C’est toujours moins excitant », a-t-il ajouté.

«J’aime avoir une Formule 1 moins dépendante de la voiture et avec un budget limité, car les plus grosses équipes avaient toujours eu un avantage en ayant des dépenses illimitées au fil des saisons. L’idée est bonne, on verra quel est le résultat“, A commenté Fernando pour conclure.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard