Accueil Sport Formule 1 Honda fera avancer son moteur de 2022 à cette année pour battre...

Honda fera avancer son moteur de 2022 à cette année pour battre Mercedes

Les Japonais veulent quitter la Formule 1 par la grande porte

Toyoharu Tanabe espère effrayer ses rivaux avec un nouveau produit

Honda veut tout faire en 2021 et pour cette raison, ils présenteront cette saison le groupe motopropulseur qu’ils avaient prévu pour 2022. Les hommes de Sakura n’ont pas atteint leur objectif de devenir champions du monde et ils veulent dire au revoir en grand cette année, qui sera leur dernier en Formule 1.

Le directeur technique de Honda en Formule 1, Toyoharu Tanabe, assure que dans son dernier exercice dans le Grand Cirque, ils veulent gagner le Championnat. Bien sûr, les Japonais sont toujours derrière Mercedes, même si la différence se réduit. Cependant, ils veulent faire tout leur possible et effrayer leurs rivaux en 2021.

“Nous n’avons pas réussi à atteindre l’objectif de gagner le championnat. Par conséquent, lors de notre dernière saison avec l’équipe, nous voulons y aller et pour cette raison, nous allons faire avancer le moteur de 2022 à cette année. Les gens sont très motivés et personne ne participe Milton Keynes et Sakura ont rejeté l’idée », a reconnu Tanabe en paroles à The Race.

“Nous sommes toujours derrière Mercedes, nous nous rapprochons de plus en plus, mais il y a toujours un inconvénient. C’est compliqué du point de vue du groupe motopropulseur et donc nous revenons au plan initial de 2021”, a ajouté Tanabe.

“Les gens de Honda adorent la course. S’ils n’avaient pas la motivation en eux, au moment où Honda dit quitter la Formule 1, nous ne pourrions pas rester motivés”, a expliqué Tanabe.

“Certains diraient” d’accord, un an, même moteur, facile, puis à plus tard “. Mais nos gens ne font pas ça. Nous disons” OK, notre dernière saison, que pouvons-nous faire pour remporter le championnat? Que pouvons-nous faire avec l’équipe ? C’est pourquoi nous avançons l’unité motrice jusqu’en 2021. Les gens sont à nouveau motivés pour améliorer nos performances », a ajouté le dirigeant de Honda.

En revanche, le directeur de Honda, Masashi Yamamoto, soutient que le départ de la marque n’est pas la principale raison pour laquelle ils ont donné le feu vert à ce plan. Il y a encore un certain inconvénient par rapport à Mercedes et ils sont donc obligés de faire des changements. De plus, il soutient qu’il sera dommage de dire au revoir à Red Bull après 2021.

«Le fait que nous introduisions le moteur 2022 cette année n’a pas grand-chose à voir avec la décision que nous prendrons après 2021. Cela a plus à voir avec les performances des autres, puisque Mercedes était très rapide et également très stable en 2020. Pour cette raison, nous pensons que nous sommes obligés de modifier le bloc d’alimentation », a-t-il ajouté.

“L’alliance Red Bull-Honda est une famille, donc dire au revoir sera difficile pour l’équipe de course. Nous avons cherché à voir s’il y avait des options pour continuer avec eux, mais c’était une décision d’entreprise. Nous voulons répondre aux attentes de notre dernière année, nous allons tout donner », a déclaré Yamamoto pour conclure.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard