Accueil Sport Formule 1 Juvanteny et Criado ont également remporté le Dakar sur leurs trois continents...

Juvanteny et Criado ont également remporté le Dakar sur leurs trois continents … même en 6×6

Jordi Juvanteny et José Luis Criado ont réussi à terminer le Dakar. Nous pourrions même ajouter «encore», car avec leur camion MAN 6×6, ils l’ont fait en tant que vainqueurs 6×6 et Production Truck.

Le Dakar 2021, qui a débuté pour l’équipe KH-7 Epsilon avec une défaite de dernière minute due au coronavirus, a connu une fin heureuse, celle que les légendaires Jordi Juvanteny et José Luis Criado méritaient. Ces deux authentiques Dakarianos, avec un total de 61 participations entre eux, ont réussi à terminer quinzième au général et champions de la Production et du 6×6. Un véritable exploit, à la portée de très peu.

José Luis Criado, toujours en riant et en plaisantant, presque un contraste pour ceux qui pensent qu’un notaire doit être sobre et sérieux, il pourrait bien dire qu’il a un meilleur bilan que Peterhansel. Ils ont déjà gagné 11 fois en 6×6 et ils l’ont fait sur les trois continents de Dakar: en Afrique (1999, 2000, 2001, 2003, 2004 et 2005); en Amérique du Sud (2015, 2016 et 2019) et les deux éditions en Arabie. C’est vrai, ils n’ont pas remporté le classement absolu en camions, mais terminer 20 des 31 participations au Dakar, la majorité en 6×6, c’est quelque chose de spectaculaire. Il n’est pas facile d’affronter un Dakar avec un camion aussi gros et lourd – c’est pourquoi peu de gens osent avec – et dans la catégorie Production. Et aussi agissant comme ‘sambernardos’ du désert, aidant les autres participants et agissant comme une assistance rapide, “parce que c’est notre façon de comprendre le rallye, une philosophie du Dakar”.

“Nous sommes très fiers de ce que nous avons accompli. Et d’une manière particulière cette année. Nous aurions signé ce beau résultat avant de commencer. Comme seuls deux d’entre nous ont fait de l’ananas, nous avons dû faire face à plus de travail d’équipe et nous avons concouru plus étroitement. et concentré que jamais », a déclaré le pilote catalan Jordi Juvanteny excité.

Le serviteur n’en était pas moins content. C’est l’Espagnol avec le plus de participations au Dakar, avec cela il y en a 31, et il n’abandonne pas; Peut-être qu’il pense déjà au Dakar 2022. “Ce fut un grand Dakar pour nous. Jordi a roulé impeccablement, sans erreurs et j’ai dû mettre les batteries, car j’ai dû affronter la tâche de navigation sans aide”, a-t-il dit au même moment ce qui a rappelé Jordi Ballbé, qui aurait dû être la troisième composante de l’équipe si le covid-19 ne l’avait pas empêché. “Il nous a beaucoup manqué et nous voulons lui dédier ce résultat. Nous sommes convaincus qu’avec lui en cabine, ça aurait été beaucoup mieux.”

Le couple a dû se battre dur même dans la dernière étape. Une crevaison a rendu les choses un peu plus compliquées, car il n’est pas facile de manipuler les lourdes roues d’un camion 6×6 entre deux, peu importe combien vous avez des aides à la poulie.

“La dernière étape était un condensé de tout ce Dakar, avec du sable, des dunes, des pierres, des pistes rapides … ce n’était pas du tout facile; au contraire. Nous avons des crevaisons et cela nous a un peu retardé, même si nous avons pu réparer rapidement. Les derniers les kilomètres ont été très émouvants », a-t-il avoué sur la ligne d’arrivée du Criado.

Juvanteny, pour sa part, a déclaré que cette année “nous avons vécu plusieurs moments difficiles. Nous arrivons dans les dunes un jour de nuit et c’est toujours un risque. Mais nous avons su y aller avec prudence et, heureusement, nous n’avons pas eu de branchements sérieux”.

Et le fait est que pour Juvanteny et Criado, le Dakar n’est pas qu’une course, c’est toute une philosophie de vie qu’ils ont pu célébrer cette année avec joie sur le podium à Djeddah. Ils le méritent plus que quiconque.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard