Accueil Sport Formule 1 La FIA protège le garde-corps du crash de Grosjean pour Sakhir

La FIA protège le garde-corps du crash de Grosjean pour Sakhir

Une barrière de pneu sera installée pour protéger le garde-corps

Surpris que la barrière de sécurité de Grosjean n’était pas protégée

La FIA a annoncé l’installation d’un pare-pneus devant le garde-corps côté droit au virage 3. Il s’agit d’un renfort pour éviter un nouvel accident comme celui subi par Romain Grosjean dimanche dernier.

L’un des détails qui a attiré l’attention de l’accident de Romain Grosjean était la non-protection des garde-corps contre lesquels l’impact était. Leurs Haas ont couru contre eux à 221 km / h, se sont cassés en deux et se sont coincés dans la barrière.

Heureusement, l’auréole a sauvé la vie de Romain et l’a tenu conscient pour qu’il puisse sortir de la grande boule de feu créée. Mais avec une course seulement sept jours plus tard, la FIA a dû agir rapidement pour renforcer la sécurité du circuit.

À la suite de l’accident, une barrière en béton a été construite pour remplacer la barrière, qui s’est cassée à l’impact. Cependant, ce n’était qu’une solution temporaire. Pour ce week-end, la Fédération annonce des changements importants dans le circuit.

Bien que l’enquête sur l’accident durera entre six et huit semaines, la FIA annonce qu’elle va installer une barrière de pneu pour protéger les garde-corps au virage 3.

Un pare-pneu a été installé devant le garde-corps sur le côté droit au virage 3“, a annoncé la Fédération.

Il s’agit là encore d’une solution provisoire jusqu’à ce que la Fédération étudie en détail ce qui s’est passé lors de l’accident de Grosjean et réfléchit à la manière dont elle peut améliorer la sécurité pour l’avenir.

«Après cet accident, nous devons comprendre ce qui s’est passé pour voir si nous pouvons améliorer la sécurité. C’était un impact très grave, mais sans aucun doute, nous devons analyser le fait de la façon dont il a franchi la barrière. Nous devons également vérifier pourquoi il y a eu un incendie et aussi pourquoi la voiture s’est cassée en deux », a récemment commenté Brawn dans sa chronique sur le site officiel de la Formule 1.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard