Accueil Sport Formule 1 Pérez et sa contagion du covid-19: “Je me sentais la personne la...

Pérez et sa contagion du covid-19: “Je me sentais la personne la plus stupide du monde”

Le pilote mexicain a été le premier sur la grille de Formule 1 à attraper le virus

2020 a été une année difficile pour “ Checo ”, en raison de l’incertitude jusqu’à ce qu’il signe pour Red Bull

Sergio Pérez a avoué qu’il se sentait stupide lorsqu’il a attrapé COVID-19 au début de la saison dernière. Le pilote mexicain a été rejoint par sa contagion avec l’incertitude sur son avenir dans une année qu’il qualifie de «difficile».

Sergio Pérez a été le premier pilote sur la grille à attraper le COVID-19. Plus tard, ce serait son ancien coéquipier, Lance Stroll et Lewis Hamilton pendant que la saison se poursuivait. Les derniers tests positifs ont été Lando Norris et Charles Leclerc pendant la pause hivernale.

Étant le premier pilote à l’attraper, Pérez avoue qu’il se sentait stupide à ce sujet. Cependant, il estime qu’aujourd’hui, on voit avec des yeux différents que les pilotes sont infectés, car c’est plus normalisé.

«La vérité est que j’ai eu une année très difficile. J’ai été le premier pilote à avoir contracté le COVID-19, maintenant c’est un peu plus normal pour les gens d’être infectés, mais à l’époque je me sentais comme la personne la plus stupide du monde“, A admis Sergio Pérez dans une vidéo publiée par Red Bull.

À tout cela, il a été rejoint par l’incertitude sur son avenir. Le pilote mexicain a perdu son siège à Racing Point, l’actuelle Aston Martin.

“C’était très difficile pour moi d’y faire face car ce furent aussi des moments très critiques de ma carrière à cause de mon contrat. Finalement, j’ai perdu ma place avec mon équipe, mais tout s’est bien passé”, a révélé Perez.

Le pilote Red Bull admet que malgré le manque de certitude quant à son avenir, il était en paix avec son travail au cours de la dernière décennie en Formule 1. Il savait que la seule chose qu’il pouvait faire était de faire de son mieux jusqu’à la fin de la saison.

“Je n’ai jamais su ce qui allait se passer. Quand j’ai perdu mon siège, j’étais assez calme; je pensais avoir déjà eu une carrière formidable, je suis content de moi. Mais j’ai continué à tout donner, week-end après week-end et j’ai attendu de voir quoi arrivé », a expliqué.

«Checo» révèle que la signature de Red Bull n’était pas claire jusqu’à la fin. Mais, à la fin, c’est arrivé et il en a profité, car il sait qu’une telle opportunité est difficile à lui présenter à nouveau.

“Lorsque l’opportunité Red Bull est apparue, il y a eu de nombreux hauts et bas, mais à la fin tout a fonctionné. Je pense que ces occasions n’arrivent qu’une fois dans une vie, j’en suis conscient et je suis prêt à tout faire fonctionner”, a-t-il déclaré. Pilote Red Bull pour finir.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard