Accueil Sport Formule 1 Sainz, aux portes du podium à Sakhir: “J’ai tout donné”

Sainz, aux portes du podium à Sakhir: “J’ai tout donné”

L’Espagnol a pressé son MCL35 pour décrocher une quatrième place

La voiture de sécurité a aidé les trois pilotes devant, qui allaient s’arrêter

Le “ bouchon ” de Bottas l’a blessé jusqu’à ce qu’il ait pu le dépasser

Carlos Sainz est resté sur le point d’obtenir son troisième podium en Formule 1 à Sakhir. Le Madrilène a profité d’une MCL35 qui avait laissé beaucoup à désirer ce week-end et a caressé le troisième tiroir, mais il a finalement dû se contenter d’une quatrième place avec laquelle il a dépassé Lando Norris au championnat du monde des pilotes.

Sainz assure que tout doit être analysé avec précision avant de parler, étant donné que dans l’étape finale de la course, beaucoup de choses se sont passées. La voiture de sécurité provoquée par Jack Aitken a complètement changé la course et cela a profité aux trois pilotes qui se trouvaient devant lui, qui ne s’étaient arrêtés qu’une seule fois jusqu’à ce moment.

“Il faut tout analyser calmement, mais pour ma part j’ai fait tout ce que j’ai pu et je n’ai rien laissé. Ce sont des circonstances de course. Quelques voitures ont eu un peu plus de chance avec les arrêts et la voiture de sécurité virtuelle », a commenté Sainz avant les microphones Movistar + F1 après avoir terminé la course.

Quatrième position amère. Vu maintenant, on aurait dû essayer d’allonger le soft, mais les stratégies étaient très strictes. La Mercedes coincée derrière Stroll à la fin n’a pas non plus aidé. J’ai tout donné et j’ai perdu un peu le podium. Félicitations, tchèque! Nous tournons la page », a partagé Carlos.

Sainz remarque que ce week-end, la McLaren n’était pas aussi rapide que le Racing Point et malgré cela, ils ont tout donné et se sont même retrouvés collés à l’une des voitures roses. Dans un GP où les hommes de Woking ne se débrouillaient pas bien, ils ont réussi à attraper 13 points avec lesquels ils maintiennent en vie la lutte pour la troisième place du championnat des constructeurs.

“Il y a aussi eu des voitures qui allaient plus vite comme Pérez et compagnie, qui ont démarré en dernier et elles nous ont pris dix secondes même si nous avions des pneus plus récents. Cela montre aussi que ce n’est peut-être pas notre week-end. Même s’il n’y en a pas. le rythme que nous avons eu et la malchance de la voiture de sécurité virtuelle, nous avons terminé quatrième près d’un Racing Point », a souligné Carlos.

Sainz a été surpris par le fait que Valtteri Bottas n’a pas pu dépasser Lance Stroll dans la lutte pour la troisième place. Pour cette raison, il a été contraint de prendre des risques et cela a fonctionné pour lui, même s’il n’a pas pu mettre la main sur le Canadien. De plus, il estime qu’ils ont bien fait en n’étant pas agressifs au virage 4, car plusieurs pilotes ont commis des erreurs.

«C’était une course étrange. Rester coincé derrière une Mercedes –Bottas– n’a pas aidé. Je n’ai pas pu passer, je ne sais pas pourquoi … Ils ont eu un problème à l’arrêt avec les pneus, je pense. Très rare qu’ils ne puissent pas dépasser les voitures devant et une McLaren ne dépassera pas une Mercedes à moins qu’ils ne commettent une erreur et j’ai réussi », a-t-il souligné.

“Je savais qu’il y aurait du bruit au virage 4 parce qu’il y avait un vent arrière et je savais que les voitures qui freineraient tard prendraient d’autres voitures. C’est ce qui s’est passé. Deux voitures se sont précipitées et un freinage trop tard a eu lieu. Cette fois, cela valait la peine d’être conservateur », at-il ajouté.

Carlos assure qu’il n’est pas frustré, car ce fut une très bonne course, à laquelle il ne peut pas mettre un mais. La McLaren lui a tout laissé et affirme que les deux pilotes qui ont terminé devant lui ont eu le facteur chance en leur faveur, ce qui n’est pas le cas du vainqueur, Sergio Pérez.

«Je ne suis pas trop frustré. Lorsque vous obtenez une si bonne course, vous ne pouvez pas vous plaindre. Je n’ai rien laissé là-bas. Je suis heureux et calme. Ocon et Stroll auront eu un peu plus de chance, ‘Checo’ le mérite pour l’année qu’il fait et la voiture qu’il a, donc je ne suis même pas trop inquiet », fit remarquer Carlos pour fermer.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard