Accueil Sport Formule 1 Sainz, impatient de conduire la Ferrari SF21: “Je m’endors en pensant à...

Sainz, impatient de conduire la Ferrari SF21: “Je m’endors en pensant à ce que ça va être”

Il prépare déjà son test la semaine prochaine avec le SF71-H dans le simulateur

Il assure que ces premiers jours à Maranello sont très spéciaux

Carlos Sainz a hâte de voir la Ferrari de 2021. Le pilote espagnol a reconnu qu’il se couche tous les soirs en pensant à ce que sera sa première voiture rouge et assure qu’il attend avec impatience le premier jour de présaison.

Sainz soutient qu’il vit des premiers jours très spéciaux à Maranello. Cependant, un détail résonne dans votre tête: à quoi ressemblera la conduite de votre nouvelle voiture? Carlos veut conduire sa voiture pour 2021 maintenant et est impatient de voir quelles seront les différences par rapport aux six autres voitures de Formule 1 qu’il a pilotées.

C’est incroyable, ces jours à l’usine sont très spéciaux. Mettre la combinaison rouge, entrer dans la F1 dans le simulateur et voir le Cavallino au volant… ce sont des choses qui vous font vous sentir spécial », a reconnu Sainz dans une série de questions et réponses sur ses histoires Instagram.

«Je veux vraiment conduire cette nouvelle voiture, je veux savoir ce que c’est de la conduire et voir comment nous devons travailler pour en tirer le meilleur parti. Chaque jour je m’endors en pensant à ce que sera la voiture et comment je vais me sentir par rapport aux autres que j’ai conduits. Je veux vraiment », a-t-il ajouté.

sainz-ferrari-2021-moteur de soja.jpg

Sainz remarque qu’il travaille sur le simulateur depuis quelques jours pour être prêt pour son premier test avec le SF71-H, la semaine prochaine. De plus, il reconnaît qu’apprendre les nouveaux noms des collaborateurs lui coûte cher, puisque ce n’est pas l’une de ses vertus.

“Je suis déjà allé à Maranello trois ou quatre fois cette année. Pour ma part, j’ai dû faire beaucoup de travail sur simulateur pour me préparer pour mon premier test. Je rencontre de nouveaux visages et je dois apprendre les noms, mais je ne suis pas très bon en ça », a-t-il plaisanté.

Enfin, il a plaisanté en disant que son ancien coéquipier, Lando Norris, ne lui manquait toujours pas. L’Espagnol assure que les deux avaient besoin d’une pause l’un de l’autre et soutient que la saison 2021 dira s’ils manquent ou non de partager un garage avec lui.

“Je ne manque pas Lando, après la saison, nous avions besoin d’une pause l’un de l’autre. Cela ne veut pas dire qu’il me manquera cette année. On le verra”, a déclaré Carlos pour conclure.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard