Accueil Sport Formule 1 Williams au GP de Sakhir F1 2020: vendredi

Williams au GP de Sakhir F1 2020: vendredi

C’était un autre vendredi dans le «bureau» pour Williams au GP de Sakhir F1 2020. Nicholas Latifi et la recrue Jack Aitken ont été au bas du tableau lors des deux premières séances d’essais libres, mais les deux soulignent que il y a des signes positifs à éliminer et même le Canadien pense être proche de Haas et d’Alfa Romeo. Le but est de saisir toute opportunité qui se présente ce week-end.

Jack Aitken (20e / 19e):

“Ça s’est plutôt bien passé, avec beaucoup de tours à mon actif. Nous avons passé les premiers tours de FP1 à rafraîchir ce que j’ai fait pendant le FP1 en Autriche, donc tout était assez familier et j’ai vite rattrapé. Il y a quelque chose. travail à faire sur notre performance d’un tour, mais le rythme de course est encourageant, donc je suis plutôt content. Nous avons construit une base solide aujourd’hui, donc j’ai hâte de me qualifier. Ce sera difficile en qualifications, mais avec heureusement, nous pouvons être du bon côté des choses. ”

Nicolas Latifi (18º / 15º):

«C’était une journée différente, un type de piste différent de ce à quoi nous sommes habitués. Avec 20 voitures sur cette courte piste, il était difficile de se concentrer sur le programme, de faire des tours propres et d’essayer de ne déranger personne d’autre. Nous avons du travail à faire. à faire, à la fois longues et courtes courses, mais nous sommes proches de Haas et Alfa –Romeo–, ce qui est toujours le but. La nouvelle section est cahoteuse, ce qui va créer quelque chose de différent, c’est certainement ce que la F1 voulait réaliser J’espère que c’est passionnant et que cela offre des opportunités. Cela a définitivement créé un défi dans la configuration de la voiture, nous allons donc essayer de le faire demain.

Dave Robson, responsable de la performance automobile:

«Ce fut une soirée amusante pour se familiariser avec le nouveau design de Sakhir. Les nouveaux virages sont un peu cahoteux dans certains domaines, mais ils ajoutent du caractère au circuit et donnent aux coureurs un nouveau défi. La direction du vent a été assez différente de celle-là. La semaine dernière, même les virages partagés avec le circuit traditionnel étaient un peu différents aujourd’hui, mais les deux pilotes se sont très bien habitués au travail et, après une session FP1 difficile, ont eu une session FP1. 2 très productif “.

Si vous voulez lire plus de nouvelles comme celle-ci, visitez notre Flipboard