Accueil Sport Héritage de Lima 2019: les médaillés des Jeux panaméricains ont tenu une...

Héritage de Lima 2019: les médaillés des Jeux panaméricains ont tenu une base d’entraînement au vélodrome moderne de Videna | PLEIN SPORT

Nos médaillés de bronze en cyclisme, en Jeux de Lima 2019, Francis Cachique, Rubén Salinas et Robinson Ruíz effectueront une «base d’entraînement» au VIDENA Vélodrome moderne, siège du projet spécial panaméricain et para-américain de l’héritage du jeu.

Ils font partie d’une délégation de 19 athlètes et 5 entraîneurs des régions d’Arequipa, Chiclayo, Junín, Tacna, Piura, Lima et Huánuco, qui cherchent à se qualifier pour les prochains Jeux de la jeunesse bolivarienne et les Jeux panaméricains de la jeunesse.

Nos athlètes de l’intérieur du pays séjournent également jusqu’au 18 décembre à l’auberge Atlético Stadium. Les 22 cyclistes effectueront leurs entraînements rigoureux en deux équipes; de 8h à 12h et à partir de 14h. à 20 heures.

De cette manière, ils seront prêts à se présenter également aux éliminatoires panaméricains qui auront lieu du 08 au 15 mars l’année prochaine à Lima.

Le directeur exécutif du Special Legacy Project, Alberto Valenzuela, a accueilli les pédalos lors d’un acte officiel qui s’est tenu ce jeudi au Vélodrome.

«Aujourd’hui, nous avons accueilli les athlètes de haut niveau qui viennent s’entraîner et font de la VIDENA et du Vélodrome une base d’entraînement. Qu’ils vont rester ici pour la première fois dans le refuge Legado », a-t-il déclaré.

“On peut déjà dire que l’État dispose d’un abri public auquel on peut accéder sans problème, notamment avec les meilleures garanties de biosécurité, de sécurité et de confort dont ils ont besoin pour qu’ils se concentrent uniquement sur l’amélioration de leurs performances”, a ajouté Valenzuela .

À son tour, il a précisé qu’il sera négocié avec les autorités compétentes que cette expérience soit répétée l’année prochaine, pour contribuer au développement des athlètes et atteindre l’objectif d’obtenir les médailles pour le Pérou.

“Dans ce camp, nous travaillerons à réduire nos temps en compétition et à élever notre niveau de compétition, nous voulons aller à l’étranger et laisser le nom du Pérou haut”, a déclaré le médaillé de bronze, Rubén Salinas.

De son côté, le cycliste Francis Cachique, a exprimé sa gratitude au Special Legacy Project pour avoir ouvert ses portes aux athlètes nationaux. «Je tiens à remercier Legado pour le siège que nous avons et pour l’infrastructure. Merci également à la Fédération cycliste qui instille cette base (d’entraînement) », a-t-il commenté.

Gustavo Matus, président de la Fédération cycliste, a souligné la présence de cyclistes de différentes régions du Pérou dans cette base d’entraînement en vue de compétitions internationales.

«C’est la première base que nous construisons avec des cyclistes de tout le pays. Cela fait partie d’une préparation très forte qui doit commencer par l’élite et aussi la jeunesse », a-t-il déclaré.

Vivre dans l’abri

Alain Quispe, d’Arequipa, a également exprimé sa joie de pouvoir séjourner au refuge du stade d’athlétisme VIDENA. “Nous sommes très heureux que Legado nous ait donné ces installations pour pouvoir nous entraîner et faire ce camp avec toutes les installations, car le Vélodrome est à distance de marche.”

Dana Tello, arrivée de Pisco et pratique du cyclisme sur piste, a souligné la bonne coexistence et l’accueil qu’elle a eu au siège de Legado. «C’est une nouvelle opportunité de continuer à développer et à pratiquer le cyclisme. Tout le monde ici est de très bonnes personnes », a-t-il déclaré.

VIDÉO RECOMMANDÉE

Full Sport by Depor: la position d’Ahmed sur l’audio et le présent d’Alianza Lima

CELA PEUT VOUS INTÉRESSER