Accueil Sport Huesca renverse Grenade et ne jette pas l’éponge

Huesca renverse Grenade et ne jette pas l’éponge

Le Huesca, avec sa victoire ce dimanche sur un grenade presque pas de gros titres3-2), a montré que malgré la situation délicate qui traîne depuis plusieurs jours ne jette pas l’éponge et qu’il continue vivant dans la bataille pour la permanence.

Les azulgranas, après avoir ajouté sa troisième victoire dans toute la ligue et après deux défaites consécutives, ils ont montré qu’ils étaient prêts à se battre pour maintenir la catégorie tant qu’il y a de la vie et en plus des trois points d’or obtenus ils ont ajouté une dose de moral d’une valeur incalculable car, bien qu’ils restent en bas, ils couper la distance avec la zone de salut à deux points.

Grenade a affronté le match avec de nombreux changements et a accumulé six matchs en championnat sans gagner, et a également perdu l’occasion d’approcher les positions européennes après avoir ajouté trois points sur les dix-huit derniers en jeu.

L’équipe d’Alto Aragonese a transformé ce qui était une constante en réalité. L’amélioration du jeu et les sentiments positifs dont il a fait preuve depuis l’arrivée de José Rojo «Pacheta» se sont transformés cette fois en victoire.

Le jeu a commencé avec beaucoup de rythme et à la minute 8 les Portugais Dimanche Quina, après un déménagement individuel, il a terminé avec un fil dans la zone, rendant impossible l’étirement d’Álvaro Fernández et ouvrir le score dès le premier tir au but

Six minutes plus tard, un mauvais départ du but Nasride, Rui Silva, supposé une pénalité qui pourrait égaliser le match mais que le buteur local, Rafa Mir, s’est écrasé au poteau à droite du but de la visite.

Cependant, loin de s’effondrer, l’équipe Alto Aragonese a continué à dominer le jeu et obstinément et cela les a conduits à égaliser le score à la minute 31 avec un but de Dani Escriche avec un tir mordu.

En l’absence de jeux d’attaque clairs, les hommes de Pacheta ont profité de deux jeux stratégiques pour changer la donne.

En deux coups de pied de coin, aux minutes 38 et 44, Huesca a fait tourner le jeu électronique, d’abord avec une tête du capitaine Jorge Pulido au deuxième poteau après une prolongation de Mike Rico puis avec un but contre son camp de la poitrine de Dimitri Foulquier, sous la pression de Rafa Mir.

La Huesca n’avait pas submergé son rival par ce que le tableau de bord pouvait suggérer, mais, contrairement à ce qui s’était passé tout au long de la saison, elle savait être efficace.

De retour du vestiaire, l’équipe de Diego Martínez, avec l’entrée de Jorge Molina et, surtout, Darwin Machís, a une fois de plus montré l’ambition du départ et avec un service de sa part à Alberto Soro a resserré le score (3-2) en 59 et a ramené les visiteurs dans le jeu.

Cependant, l’équipe aragonaise a su contrôler les tentatives d’attaque de son rival, qui n’a plus dérangé le but d’Álvaro Fernández en raison de la solvabilité défensive de l’Alto Aragonais.

3 – Huesca: Álvaro Fernández; Maffeo, Pulido, Siovas, Insua, Javi Galán; Ferreiro (Juan Carlos, m.87), Seoane, Mikel Rico (Doumbia, m.67); Escriche (Okazaki, m.67) et Rafa Mir.

2 – Grenade: Rui Silva; Víctor Díaz, Nehuen, Germán, Adrián Marín; Yan Eteki, Fede Vico (Jorge Molina, 46 ans); Foulquier (Machís, m.46), Quina (Duarte, m.82), Soro (Yangel Herrera, m.62) (Kenedy, m.75); et Antonio Puertas.

Buts: 0-1. M.8. Quina; 1-1. M.31. Escriche; 2-1. M.38. Brillant; 3-1. M.44. Foulquier (propre porte); 3-2. M.59. Soro.

Arbitre: Soto Grade. Il a expulsé Germán avec un rouge direct (m.91). Il a averti Mikel Rico Seoane et Insua, pour Huesca, et Rui Silva, Víctor Díaz et Nehuen, de Grenade.

Incidents: Match correspondant au jour 24 joué au stade El Alcoraz à huis clos.