Accueil Sport La bande épique de Liberbank

La bande épique de Liberbank

JJ Liberbank Gijón a obtenu mathématiquement la quatrième place et avec lui disputera la deuxième phase du groupe qui se battra pour le titre. Compte tenu des nombreuses blessures de l’équipe, c’est loin d’être l’objectif des Gijonesas, mais l’importance de la victoire d’hier est qu’ils savent qu’ils seront à nouveau dans l’élite la saison prochaine. Le triomphe d’hier a eu beaucoup d’épopées car les pertes déjà connues de Montilla, Rivas et Cacheda et l’absence de Fiore ont rejoint María Palomo et María González face à la rencontre avec un inconfort physique important. Comme si cela ne suffisait pas, Marizza Faria a souffert de sa blessure en fin de première période. Liberbank Gijón est allé décider du match sur la voie rapide et dans les premières minutes, ils ont déjà obtenu un petit avantage, 4-1, mais deux exclusions consécutives par Aida et Torreira ont mis les Canaries dans le jeu avec un partiel 0-4. Les 30 premières minutes se sont terminées par l’égalité, 11-11. Après la reprise, Liberbank Gijón a décidé le match en leur faveur avec une sortie forte qui, associée à plusieurs pertes de La Salud, a conduit à un partiel de 8- (19-13) sur le tableau de bord. La santé a tout de même essayé et un fer mélangé sur Aida, qui était dans la veine des buteurs, était sur le point de coûter un mécontentement car le Tenerife est revenu grâce notamment à Pires et ils sont arrivés à deux, 22-20. Cependant, les Gijonesas ont joué avec la tête et ont fini par remporter une victoire avec la saveur de la fin.

Gijón | 21 · 02 · 21 | 04:05