Accueil Sport La ligue française de football demande à Facebook et Twitter d’éviter les...

La ligue française de football demande à Facebook et Twitter d’éviter les contenus racistes, .

La Ligue française de football professionnel (LFP) a exhorté vendredi les plateformes Facebook et Twitter à resserrer leur contrôle pour éviter les publications de contenus racistes et homophobes qui circulent lors des matches de football.

“Lorsque notre pays traverse une crise sociale et économique, à un moment où le football ne peut pas être directement connecté avec les supporters, les protagonistes des matches et leurs proches sont soumis à des insultes racistes et haineuses sur les réseaux sociaux”, dénonce la LFP dans un rapport.

“Joueurs, entraîneurs, dirigeants, tous sont devenus des cibles faciles de personnes qui se réfugient presque toujours dans l’anonymat des réseaux sociaux pour les insulter en toute impunité”, a ajouté la Ligue.

Pour cette raison, les dirigeants de la LFP ont convoqué cette semaine les responsables de Facebook et Twitter pour obtenir des «mesures concrètes» pour empêcher la propagation du discours de haine.

L’initiative fait suite à une initiative similaire lancée la semaine dernière en Angleterre, où la Premier League, la FA, le football féminin, le collège des arbitres, l’association des entraîneurs et l’organisation Kick It Out ont envoyé une lettre à Facebook et Twitter dans laquelle ils leur ont reproché leur manque d’action face aux abus sous forme de messages racistes ou discriminatoires dont sont victimes les footballeurs sur ces réseaux sociaux.

Selon la LFP, Facebook a déjà accepté de créer un groupe de travail avec des membres de la Ligue française pour «accélérer la mise en œuvre des mesures existantes» pour éviter les insultes sur les réseaux et «réfléchir à de nouvelles solutions».

Aussi, ce groupe expliquera “dans les meilleurs délais, aux clubs et aux joueurs les outils dont ils disposent pour lutter” contre le harcèlement et les insultes en ligne.

Ce réseau social s’est également engagé à travailler avec différentes associations pour promouvoir un «comportement responsable» sur Internet.

“Le football représente un lien social unique. Nous devons le protéger et contrer le discours de haine qui se multiplie sur les réseaux sociaux. Nous avons choisi de démarrer une relation constructive et coopérative avec Facebook et Twitter”, a déclaré le président de la LFP, Vincent Labrune.

Dans le même communiqué, le vice-président de Facebook pour la région sud de l’Europe, Laurent Solly, a certifié l’engagement de la plateforme contre “les discours de haine et le racisme”.

“Entre octobre et décembre derniers, nous avons adopté des mesures contre des millions de contenus haineux, dont plus de 95% ont été éliminés avant même que quelqu’un ne nous prévienne”, a déclaré Solly, qui a toutefois reconnu qu’il reste “beaucoup à faire”. .

Le PDG français de Twitter, Damien Viel, a renforcé l’engagement de l’entreprise à «garantir» qu’il n’y a pas de menaces pour la sécurité de quelqu’un quand on parle de football sur la plateforme.

“Nous nous félicitons de l’opportunité de développer notre relation de longue date avec la LFP et de continuer à travailler en étroite collaboration avec nos partenaires importants dans le monde du football pour lutter contre ces comportements odieux, en ligne et hors ligne”, a déclaré Viel.

👍 Je l’aime 😍 Je l’aime 🤣 drôle 😮 surpris 😡 en colère 😢 triste