Accueil Sport La tempête affecte également la concurrence

La tempête affecte également la concurrence

Dans le groupe A, pas de surprise, les quatre premiers l’emportant, ce qui laisse le classement inchangé dans la zone de promotion. Leader suit Caudal, qui a remporté la plus grande victoire en marquant quatre buts contre Mosconia dans le Marqués de la Vega de Anzo. Une Mosconia qui, après trois défaites consécutives, arrête son bon départ et s’éloigne de la tête. Partageant la tête avec Caudal est Avilés, qui a gagné à Suárez Puerta sur Lenense avec plus de difficultés que prévu, car ils n’ont ouvert le score qu’à la minute 83 et d’un penalty. Llanera a également gagné contre le stade Avilés et est quatrième, mais avec des options pour être le leader s’ils remportent les deux matchs reportés. Ceares suit troisième, à un seul point du Caudal, après avoir battu Vallobín à La Cruz. Clôture du classement est le stade Avilés, avec un seul point malgré l’absence de matchs reportés, étant la seule équipe du groupe qui n’a pas encore gagné. Et l’avant-dernier est Praviano, qui ce jour-là s’est reposé et avec seulement trois matchs joués est celui avec les matchs les plus reportés de ce groupe A.

En B, où Colunga-Urraca a été reporté, ils continuent également dans la zone de promotion. La première et seule équipe qui ajoute ses matchs par des victoires est San Martín, qui a remporté le match de rivalité contre le Titanic malgré la mi-temps avec deux buts contre. L’Entregu s’est hissé à la deuxième place, battant Valdesoto à Villarea, évincant Llanes, qui a fait match nul contre Tuilla à San José, dans un affrontement entre les candidats pour les premières places. Cependant, l’équipe de Luis Arturo peut le récupérer, puisqu’elle est à deux points de celle de Marcos avec un match de moins. Colunga clôture le classement, la seule équipe des deux groupes qui n’a pas encore marqué, mais n’a disputé que trois matchs.