Accueil Sport Le Barça souffre pour battre Cornellà en Copa del Rey

Le Barça souffre pour battre Cornellà en Copa del Rey

Photo

▲ L’équipe du Barça a dû recourir aux heures supplémentaires pour battre l’équipe de la deuxième division B. 2-0. Photo Ap

Afp

Journal La Jornada
Vendredi 22 janvier 2021, p. a12

Madrid. Barcelone a souffert hier pour se qualifier pour le deuxième tour de la Copa del Rey après avoir remporté 2-0 dans le temps supplémentaire à Cornellà, en deuxième division B et qui avait surpris en éliminant l’Atlético de Madrid au tour précédent.

Ousmane Dembélé (92) a ouvert le score et Martin Braithwaite a fait 2-0 (120 + 1) pour décrocher une difficile victoire. Bien qu’ils aient eu le contrôle sur le terrain, l’équipe du Barça a chuté dans la bonne prestation du gardien Ramón Juan, qui a stoppé deux pénalités à Miralem Pjanic (39) et Dembélé (78).

Barcelone a imposé leurs conditions, mais il leur a été difficile de trouver les lacunes dans la défense serrée de Cornellà, qui cherchait ses opportunités de contre-attaque et qui s’est terminée par dix en raison de l’expulsion d’Albert Este-llés pour un double avertissement (117).

L’équipe catalane, qui comptait sur un jeune Riqui Puig actif pour distribuer le match, a été punie pour mettre Ramón Juan en danger.

Le gardien, qui était le héros de son équipe, a stoppé une volée de l’avant de Francisco Trincao, avant d’empêcher la meilleure chance du Barça en première période.

Un coup de pied d’Estellés à Araujo a été sanctionné par un penalty, mais Ramón Juan a sauvé le tir de Pjanic de 11 mètres (39).

Braithwaite a également trouvé Ramón à bout portant au début de la seconde période, dans laquelle Koeman a déplacé ses pièces en envoyant Dembélé sur le terrain, qui a ensuite été rejoint par les entrées de Pedri et Sergio Busquets.

Ramón a stoppé un autre penalty, cette fois à Dembélé (78e), avant de rejeter également un corner de Pjanic (88e) pour finir par prendre le match en prolongation.

Dès le début de la prolongation, Dembélé (92) a décoché un tir de l’extérieur de la surface pour porter le score à 1-0 et rattraper son échec de 11 pas.

Avec le tableau de bord en faveur, Barcelone a relancé et a insisté pour atteindre à nouveau les réseaux tant devant un rival rendu, qui ne courait plus pour empêcher la carrière de Pedri et sa passe à Braithwaite pour marquer 2-0 (120+ 1).

Auparavant, l’Athletic Bilbao avait également souffert de battre Ibiza 2-1 en temps de compensation, également de la deuxième division B d’Espagne.

Ibiza a ouvert le score avec un tir lointain de Javi Pérez (12), mais Raúl García a équilibré avec une tête (52) et Unai Núñez a fait 2-1 (90 + 1) qui a donné la passe au Lions au prochain tour.

Pendant ce temps, l’Atlético de Madrid est revenu pour battre Eibar 2-1, avec un doublé de Luis Suárez, pour consolider son leadership lors de la 19e journée du tournoi de la Liga espagnole. Avant, Valence faisait match nul 1-1 dans son peloton avec Osasuna, un résultat qui ne résout les urgences d’aucun d’eux puisqu’ils sont parmi les dernières places.