Accueil Sport Le Betis rompt sa mauvaise séquence et aggrave la crise d’Osasuna

Le Betis rompt sa mauvaise séquence et aggrave la crise d’Osasuna

Les Betis célèbrent la victoire contre Osasuna.

Les Betis célèbrent la victoire contre Osasuna. .

Betis a cassé une séquence de trois défaites consécutives avec une victoire 0-2 à El Sadar avec des buts de Borja Iglesias, qui a marqué près de onze mois plus tard, et de Miranda, dans un duel avec peu de football qui a aggravé la crise d’Osasuna.

Les deux équipes ont atteint ce duel avec le envie de gagner, quelque chose qui ne semblait pas être présent dans la tête des joueurs. La première mi-temps n’a pas été très voyante et avec peu de chances de marquer.

Le VAR a annulé un but d’Ante Budimir hors-jeu qui aurait signifié 1-0.

La possession des Verdiblancos a été contrecarrée par le jeu direct des locaux, qui ont profité de la hauteur de Budimir et de Gallego pour abaisser les balles avec l’idée de commencer une deuxième action avec le but de Joel Robles comme but.

Guido Rodríguez a averti avec un tir timide que Sergio Herrera a repoussé. Osasuna n’a pas tiré entre les trois bâtons dans les 45 premières minutes au désespoir de son entraîneur Jagoba Arrasate, qui n’a pas trouvé la clé pour blesser son rival.

L’entraîneur basque a fait appel à son capitaine Oier pour donner plus de cohérence à son équipe au milieu de terrain avec Jon Moncayola. L’Argentin Jonathan Calleri s’est montré révulsif dans ce qui était son retour après la blessure subie contre Eibar à Ipurúa.

Le niveau footballistique du match ne s’est pas amélioré au fil des minutes, mais le Betis est allé de l’avant grâce à un but de Borja Iglesias, qui a de nouveau marqué après presque onze mois de sécheresse – il ne l’avait pas fait depuis le 19 janvier, contre le Real. Society-, dans un compteur réalisé à la perfection par Nabil Fekir et Aitor Ruibal.

Osasuna n’a créé aucun danger en seconde période. Miranda est sortie pour renforcer la défense et a profité d’un jeu isolé du Betis pour doubler l’avance au tableau de bord dans le temps supplémentaire.

L’équipe navarraise n’a plus gagné depuis le 24 octobre, contre l’Athletic Bilbao à El Sadar le jour du centenaire du rojillo, et tombe dans la zone de relégation.

Fiche technique

0 – Osasuna: Sergio Herrera; Roncaglia, Aridane, David García, Íñigo Pérez (Íñigo Pérez, m.80); Roberto Torres, Darko (Oier, m.45), Moncayola, Rubén García (Kike Barja, m.73); Budimir, Gallego (Calleri, m 65).

2 – Betis: Joel Robles; Emerson, Bartra, Víctor Ruiz, Álex Moreno; Ruibal (Miranda, m.84), Guido Rodríguez, Carvalho, Guardado (Joaquín, m.82); Fekir (Sidnei, m 92), Loren (Borja Iglesias, m 72).

Buts: 0-1, m.76: Borja Iglesias. 0-2, m.91: Juan Miranda.

Arbitre: Hernández Hernández (Comité des Canaries). Il a montré un carton jaune à Aridane, Darko et Íñigo Pérez, d’Osasuna, et Loren et Víctor Ruiz, du Betis.

Incidents: Match correspondant à la douzième journée de LaLiga Santander disputé au stade El Sadar sans public.