Accueil Sport Le combattant Aníbal Jr meurt du coronavirus

Le combattant Aníbal Jr meurt du coronavirus

De l’écriture

Journal La Jornada
Dimanche 24 janvier 2021, p. a12

Le combattant mexicain Aníbal Jr est décédé hier matin à l’âge de 50 ans des suites de Covid-19. Un peu plus d’une semaine après avoir été admis à l’hôpital en raison de son état grave, l’homme masqué n’a pas pu se remettre des ravages de la maladie.

Selon plusieurs rapports, le combattant était toujours en mesure de participer aux activités de la fête des trois rois, de distribuer des cadeaux aux garçons et aux filles dans l’État du Mexique. Une semaine plus tard, elle a été testée positive et son état s’est aggravé en peu de temps.

Un classique des cordes mexicaines

Le 10 janvier, la présence du virus a été confirmée et quelques jours plus tard, sa situation s’est aggravée et il a été nécessaire de l’hospitaliser. La nouvelle de sa mort a commencé à circuler sur les réseaux sociaux parmi les personnes liées à la lutte.

Le gladiateur – héritier d’Aníbal, une figure à cordes classique des années 70 et 80 – est né à Guadalajara et a fait ses débuts sur le ring en 1993. Il faisait partie de la distribution de la CMLL et de l’AAA, bien que sa carrière s’étalant sur près de trois décennies était en principalement comme indépendant.

Comme certains lutteurs, étant donné la difficulté de cette activité, il a fondé un gymnase à Cuautitlán Izcalli, où il a enseigné des cours de lutte et développé son style sur la toile.

L’art du pankration a été l’un des spectacles touchés par la pandémie de coronavirus, avec l’annulation d’événements publics et peu d’offres d’emploi. Il y a quelques jours dans ce journal, la recrue Lagunero Pup, fils de Blue Panther, racontait la précarité de la situation pour la guilde. L’une des alternatives qui s’est même posée était celle des combats clandestins pour pouvoir générer des ressources, avec le risque sanitaire que cela implique face à la crise mondiale due à la pandémie.