Accueil Sport Le Japon assure qu’il y aura des Jeux Olympiques malgré la troisième...

Le Japon assure qu’il y aura des Jeux Olympiques malgré la troisième et pire vague de Covid

Le Premier ministre du Japon, Yoshihide Suga, a assuré ce lundi que son pays reste attaché à célébration des Jeux Olympiques prévue pour juillet prochain, malgré sa troisième et pire vague de Covid-19, qui touche particulièrement Tokyo.

“Nous allons préparer les JO comme preuve que l’humanité a vaincu le nouveau coronavirus”, a déclaré Suga lors d’un discours à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire du parlement japonais, la Diète, dans la nouvelle année.

“Nous effectuerons les préparatifs avec la détermination de prendre toutes les mesures possibles contre l’infection et organiser un concours qui apporte espoir et courage à tous », a ajouté le président.

Les déclarations de Suga sur les Jeux sont conformes à la position du pays jusqu’à présent et interviennent à un moment où les préoccupations sont renouvelées quant à l’avenir de l’événement olympique six mois après sa célébration, prévue le 23 juillet, après une série de commentaires aux niveaux national et international qui ont généré des incertitudes.

Au réveillon, le porte-parole de l’exécutif japonais, Katsunobu Kato, a insisté sur un programme télévisé pour que les préparatifs se poursuivent, avec le choix des lieux et des horaires effectués et le personnel travaillant à l’adoption de mesures anti-Covid, selon des déclarations recueillies par l’agence de presse locale Kyodo.

Les propos de Kato sont intervenus après que plusieurs médias internationaux aient cité une interview dans un forum virtuel du ministre en charge de la réforme administrative et réglementaire, Taro Kono, dans laquelle il a déclaré que l’avenir des Jeux pouvait aller “dans n’importe quelle direction”. Ce sont les premiers commentaires d’un membre du cabinet de Suga qui a remis en question la citation.

Dans son discours d’aujourd’hui, le Premier ministre japonais a préconisé de mettre le Covid sous contrôle “dès que possible” avec les mesures qui sont mises en œuvre dans le cadre de l’état d’urgence actuel qui affecte onze provinces de l’archipel, et a promis d’être “en première ligne de cette bataille “contre le virus.

Le président de 72 ans a réitéré l’intention de votre gouvernement de commencer la vaccination contre la maladie au plus tôt à la fin du mois de février, après les processus pertinents pour son approbation dans le pays, et a affirmé qu’il le mettra lui-même pour “servir d’exemple” et dissiper le scepticisme de la population.

Le Japon a connu une augmentation inquiétante des cas de Covid depuis novembre, ce qui a conduit le gouvernement à déclarer le 8 janvier un deuxième état d’urgence qui touche actuellement 11 des 47 préfectures du pays, où se concentre plus de la moitié de sa population et environ 80% de la contagions affichées.

Environ 40% des 328294 cas et 4501 décès liés à l’agent pathogène (à l’exclusion de ceux du bateau de croisière Diamond Princess) ont été comptabilisés au cours du dernier mois. Rien qu’à Tokyo, les autorités locales ont signalé 1 204 résultats positifs de plus aujourd’hui, le deuxième chiffre le plus élevé publié lundi.