Accueil Sport Les investisseurs étrangers et institutionnels parient sur la vente et Séoul recule...

Les investisseurs étrangers et institutionnels parient sur la vente et Séoul recule de 0,9%

SEOUL, 22 février . .- La Bourse de Séoul a chuté aujourd’hui, son principal indicateur perdant 0,9% après que les investisseurs étrangers et institutionnels ont misé sur les ventes un autre jour où les paris risqués ont été évités.

Le sélectif sud-coréen Kospi a perdu 27,87 points lundi pour s’établir à 3 079,75 unités, tandis que l’indice des valeurs technologiques Kosdaq a baissé, en revanche, de 1,12%, soit 10,82 points, à 954,29 entiers.

La méfiance suscitée par la hausse du rendement des bons du Trésor américain a de nouveau plané sur Séoul aujourd’hui.

Bien que le Kospi se soit ouvert positivement, les participants étrangers et institutionnels ont à nouveau allégé leurs portefeuilles aujourd’hui à la recherche de positions plus sûres, et ensemble ils ont largué environ 775 milliards de wons (574 millions d’euros / 695 millions de dollars).

En conséquence, les principales valeurs du carré sud-coréen ont chuté aujourd’hui et l’indice de référence est passé sous la barrière des 3 100 points.

L’actif avec la capitalisation la plus élevée du Kospi, Samsung Electronics, a reculé de 0,48% aujourd’hui.

En revanche, le deuxième plus grand fabricant mondial de semi-conducteurs, SK hynix, a gagné 2,63% à la place.

L’opérateur du principal portail Internet sud-coréen, Naver, a chuté de 2,89% et son rival Kakao a réduit sa valeur de 2,68%.

Dans le secteur pharmaceutique, Samsung Biologics a reculé de 1,64% et son rival Celltrion s’est déprécié de 2,83%.

À son tour, la principale entreprise du secteur chimique, LG Chem, a perdu 2,66%, tandis que le fabricant de batteries rechargeables Samsung SDI a reculé de 4,03%.

De son côté, le principal constructeur automobile sud-coréen, Hyundai Motor, a reculé de 0,21%.

(c) Agence .