Accueil Sport LUTO – L’ancien lanceur des étoiles Stan Williams décède à 84 ans

LUTO – L’ancien lanceur des étoiles Stan Williams décède à 84 ans

Stan Williams, le redoutable lanceur All-Star qui a aidé les Dodgers de Los Angeles à remporter la Série mondiale 1959, est décédé. Il avait 84 ans.

Williams est décédé samedi à son domicile de Laughlin, Nevada. Il avait été hospitalisé le 11 février et placé par la suite dans un centre de soins palliatifs pour les effets d’une maladie cardio-pulmonaire, ont rapporté dimanche les Dodgers, confirmé plus tard par son fils, Stan Jr.

Williams a également remporté un titre de la Série mondiale en 1990 en tant qu’entraîneur des lanceurs avec les Reds de Cincinnati.

Le double droitier All-Star faisait partie d’une puissante rotation des Dodgers qui comprenait Sandy Koufax, Don Drysdale et Johnny Podres de 1960 à 1962.

Williams, connu sous le nom de “Big Hurt” en raison de son penchant pour les lancers serrés, avait un dossier de 109-94 avec une MPM de 3,48 au cours d’une carrière de 14 ans dans la ligue majeure.

«Ils ont toujours parlé de mon père comme d’un chasseur de têtes diabolique. Il a mis son uniforme et s’est changé immédiatement », a commenté Stan Jr. par téléphone. “Henry Aaron a toujours dit que mon père était le gars le plus dur qu’il ait jamais affronté.”

Williams a été signé en tant qu’agent libre par les Dodgers et a été ajouté à l’équipe des ligues majeures lorsque l’équipe a déménagé de Brooklyn à Los Angeles en 1958. Il est resté avec l’équipe jusqu’en 1962.

Il a été échangé aux Yankees de New York pour Bill Skowron le 26 novembre 1962. Il a fait partie des Yankees jusqu’en 1964 et a ensuite déménagé à Cleveland (1965-69), Minnesota (1970-71), Saint-Louis (1971) et Boston (1972).

Après avoir pris sa retraite en tant que joueur, Williams a continué dans le baseball en tant qu’entraîneur de lanceurs, dépisteur de talents et conseiller auprès de diverses équipes. En tant qu’entraîneur des lanceurs, il a aidé les Red Sox, les Yankees et les Reds à remporter des titres de division, de championnat et de série mondiale.

En plus de son fils, Williams laisse dans le deuil sa fille Shawn, son frère Jim Williams et trois petits-enfants. Sa femme Elaine est déjà décédée.