Accueil Sport NBA Les filets battent Clippers et restent sur le terrain

Les filets battent Clippers et restent sur le terrain

Les Brooklyn Nets sont en grande forme. Bien qu’ils n’aient toujours pas pu compter sur Kevin Durant, les New-Yorkais ont réussi à enchaîner six victoires consécutives après avoir battu les Clippers 108-112, réussissant ainsi à battre les deux équipes de Los Angeles en un week-end et renforçant grandement leur statut de candidat pour tout. De plus, les Nash’s ont parfaitement clôturé leur tournée de l’Ouest et ne sont plus qu’à un demi-match au classement des Philadelphia 76ers, actuels leaders de la Conférence Est.

Ce triomphe n’est cependant pas venu sans souffrance. Bien que les Nets aient pris une avance de 15 points au quatrième quart, les Clippers ont réussi à reconstruire et à égaler le match à 108 avec seulement une demi-minute à jouer, donnant aux visiteurs une seule possession pour briser l’égalité. Kyrie Irving a pris la responsabilité et a cherché un triplé qui a été craché par la jante, mais DeAndre Jordan, avec une tape très compliquée, a réussi à rendre l’avantage au sien avec seulement 11 secondes à jouer sur l’électronique.

C’est au tour des locaux, qui confient leur dernière possession à Kawhi Leonard. L’attaquant, défendu par James Harden, a réussi à pénétrer vers le panier sans trop de problèmes et absolument personne n’est venu pour aider dans les tâches d’intimidation, mais, tout comme le joueur de Los Angeles a introduit le ballon dans le ring, les arbitres ont appelé une faute dans attaque, annulant l’action. Dans la répétition, vous pouvez voir comment Leonard utilise son bras gauche pour éloigner Harden du ballon, mais on voit également comment le garde vend excessivement le contact à la recherche de précisément ce que la faute est signalée. Vous jugez.

C’est précisément Harden qui, en dehors de cette action controversée, a le plus brillé dans l’accident. La Barba a terminé avec 37 points, 11 rebonds et 7 passes, signant de bons pourcentages de tir (52%) et menant les Nets en l’absence de Durant. Irving, pour sa part, était un peu moins bien, surtout sur le tir de trois (2/11), mais il a aussi été fondamental grâce à ses 28 buts et 8 passes décisives. Quant aux hommes de rotation, jusqu’à trois d’entre eux ont terminé avec 13 points sur leur casier, à savoir Joe Harris, DeAndre Jordan et Bruce Brown, donnant à Brooklyn suffisamment d’élan pour remporter la victoire malgré le fait de jouer avec seulement huit joueurs.

George a vu la fin du banc

À domicile, Paul George a terminé meilleur buteur grâce à ses 34 buts, un chiffre qui aurait pu être légèrement supérieur s’il n’avait pas été limité dans le temps. L’attaquant, à son deuxième match après s’être remis de sa blessure à l’orteil, n’a pas pu jouer plus de 33 minutes, un chiffre qu’il a atteint avec 2 minutes et 50 secondes à jouer jusqu’à la fin du match et la victoire était dans les airs. Même s’il avait 12 points au quatrième quart et avait été le grand architecte du retour local, Lue n’avait pas d’autre choix que de le remplacer, ce qui ne semblait pas lui plaire. «Je voulais continuer à jouer. Je suis guéri et je vais parfaitement bien », a assuré le joueur.

Kawhi Leonard, quant à lui, a terminé avec 29 points et 13 rebonds à son actif, établissant également une belle performance qui, cependant, n’a trouvé aucun soutien de la part du reste de l’équipe. Seule Ivica Zubac, avec 13 points, a atteint les deux chiffres parmi les hommes de rotation, car des joueurs comme Lou Williams ou Serge Ibaka étaient assez gris et n’ont pas suffisamment contribué pour aider leur équipe à ajouter une nouvelle victoire.

(Photo de couverture: Elsa / .)