Accueil Sport PHOTOS | C’est ainsi qu’ils transforment les filets de pêche jetés...

PHOTOS | C’est ainsi qu’ils transforment les filets de pêche jetés en Thaïlande en produits pour lutter contre le coronavirus

Selon Greenpeace, environ 640 000 tonnes de filets de pêche finissent chaque année au fond des océans, soit 10% des plastiques trouvés dans la mer. Leur abandon cause des dommages environnementaux importants et entraîne la mort de nombreux animaux qui y sont piégés ou les prennent pour de la nourriture. Le problème des réseaux fantômes est particulièrement préoccupant dans certaines régions de la planète, comme sur les côtes de la province thaïlandaise de Chon Buri, dans le sud du pays. Là, pour atténuer ces dommages écologiques, l’ONG Environmental Justice Foundation (EJF) a lancé un projet appelé Net Free Seas en collaboration avec la communauté de pêcheurs locale. Le projet consiste à utiliser des filets de pêche usagés pour les transformer en d’autres produits en plastique. Ils sont collectés au fond de la mer ou livrés par les pêcheurs qui collaborent à cette initiative qui, depuis le début de la pandémie, œuvre également dans la lutte contre le coronavirus. En utilisant les filets usagés, qu’une entreprise locale mélange avec d’autres plastiques jetés et les fait fondre en forme, ils fabriquent des écrans de protection, des bidons d’alcool et de gel hydroalcoolique ou des panneaux de séparation qui sont utilisés dans les restaurants de Bangkok, la capitale de la Thaïlande. D’autres histoires qui pourraient vous intéresser: Le résumé des dernières nouvelles sur le coronavirus PHOTOS | Turquie, la décharge de l’Europe: là nous envoyons les ordures que nous générons PHOTOS | La faune fait face à la menace des masques faciaux