Accueil Sport Pjanic fait remarquer à Koeman: “Je joue peu et je ne sais...

Pjanic fait remarquer à Koeman: “Je joue peu et je ne sais pas pourquoi.”

Miralem Pjanic il a été la signature du Fútbol Club Barcelona dans un marché où les opérations de renom brillaient par leur absence sur la ligne la plus avancée. Milieu de terrain Il est venu avec le groupe titre Juventus, mais sa complémentation compliquée avec Sergio Busquets l’a amené à sucer le banc plus de fois que je ne le souhaiterais.

L’international bosniaque a tenté de faire un pas en avant dans sa carrière mais, au moins dans ces premiers mois de compétition, le résultat obtenu a été le contraire. Pjanic ne veut pas continuer à être un remplaçant et pour cette raison, il a montré son en désaccord avec les décisions de Ronald Koeman publiquement, dans une interview avec La Gazzetta dello Sport.

«Ouais je veux jouer plus, c’est ce que je veux. Honnêtement, je ne comprends même pas la raison de cette situation. Il est clair que je veux jouer beaucoup plus. Je sais que je peux donner beaucoup, et quand l’entraîneur m’a donné l’option, j’ai toujours répondu. J’ai bien fait, j’ai joué de bons matchs. Plus que ça, je ne sais pas quoi faire. Je m’entraîne, je suis prêt », a protesté Pjanic, qui reproche à l’entraîneur son manque de minutes, car il considère sa performance comme positive lorsqu’il a porté le maillot de Barcelone lors d’un match officiel.

«C’est une évidence à cent pour cent. Je ne suis pas satisfait et je ne peux pas l’être, dans ma carrière je n’ai jamais accepté l’idée de ne pas jouer Et je ne le fais même pas maintenant On verra, je suis prêt, je m’entraîne bien et j’attends, je ne peux rien faire d’autre. C’est une situation très délicate qui ne me convient pas », ajoute Pjanic, qui n’a joué que 170 minutes en championnat depuis le début de la saison, rien comparé à 683 dans cette compétition. En Ligue des champions, où Koeman a aligné l’équipe B depuis qu’il a scellé sa qualification, Miralem a été un partant dans les cinq matchs disputés à ce jour.

Pjanic, malgré le manque de minutes, est impliqué dans le projet du Barça et n’a pas hésité à inciter Neymar à revenir au Camp Nou pour jouer à ses côtés et, surtout, aux côtés de Messi. «Ils sont amis et se sont beaucoup amusés à jouer ensemble. J’espère que Neymar vient! Je ne sais pas ce qui va se passer, on verra », a-t-il commenté à propos des dernières déclarations du Brésilien.

En ce qui concerne les négociations pour une réduction de salaire en période de coronavirus, Pjanic a déclaré ce qui suit. «Chaque club a ses problèmes et les joueurs ne peuvent plus réclamer les mêmes salaires qu’avant, Les choses ont changé. En tant que joueur, vous devez vous adapter et accepter la situation. Les clubs sont en difficulté, le football est en difficulté. Barcelone est en difficulté comme beaucoup d’autres équipes, mais c’est toujours un club qui veut tout gagner donc il n’y a pas d’excuses, il faut juste continuer. Au niveau institutionnel il y aura des élections, on verra qui arrive, mais ce n’est pas quelque chose qui doit nous conditionner: il faut juste jouer et essayer de marquer le plus de points possible ».

Le milieu de terrain rencontrera à nouveau la Juventus, une équipe pour laquelle il a une grande affection après sa récente étape. «La Juve sera toujours dans mon cœur, je suis l’équipe chaque fois que je peux, le nul m’a fait plaisir mais malheureusement je n’ai pas pu jouer contre les Tifosi à Turin, il y aura d’autres occasions, je souhaite toujours le meilleur à la Juve mais demain on veut gagner ».

Enfin, Pjanic a été interrogé sur la similitudes entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, avec qui il a partagé un vestiaire ces dernières saisons à Barcelone et à la Juventus, respectivement. «Ce sont deux joueurs qui ne vont pas bien quand ils ne gagnent pas. Ils donnent toujours tout, ils se défient toujours, ils se fixent toujours de nouveaux objectifsUne attitude qui les a amenés à être les meilleurs de ces 10-15 ans. Deux mecs fous, exemplaires », a déclaré le joueur barcelonais, attendant encore quelques minutes lors des prochains matches.