Accueil Sport Répartition des points entre Sporting B et Covadonga à Mareo

Répartition des points entre Sporting B et Covadonga à Mareo

Un moment du Sporting B-Covadonga

Un moment du Sporting B-Covadonga

Le Sporting B et Covadonga ont partagé les points à la Mareo Football School lors d’un match dynamique dans lequel les deux équipes ont pu prendre les trois points. Covadonga est mieux entré dans le jeu, qui dans la première minute a déjà marché sur la zone rivale. Le Sporting essayait de donner le rythme au match avec de longues possessions, mais une erreur défensive a mis le score contre eux. Bogdan a perdu le ballon en phase de sortie, permettant la supériorité de Covadonga à l’avant de la surface. Après une bonne passe filtrée, Pelayo et Zalaya se sont mis sur la voie du dégagement et le ballon est tombé, franchement, sur Javi Martón, qui l’a piqué sur Christian Joel avec classe, portant le score à 0-1.

Avec le contre-résultat, le Sporting monopolisait le ballon, mais sans réaliser d’occasions nettes, tandis que Covadonga tentait d’exploiter chaque perte des locaux. La domination du rojiblanco a commencé à prendre forme au bout de la demi-heure, lorsque César a remporté la ligne de fond et que son centre était sur le point de le troubler Berto. Cependant, le danger rojiblanco est venu plus sur l’aile gauche, avec des ballons des centres à la recherche de Pablo García.

Et ainsi est venu le but égalisateur. Un bon centre de Mateo Arellano a trouvé le côté gauche, qui a mis un centre mesuré pour que Berto, devant son défenseur, a marqué 1-1, à la 42e minute de la première mi-temps. Et le Sporting avait encore le temps de renverser le score. Un grand centre de Koné par la gauche a trouvé Zalaya à l’avant de la petite zone, qui avait rejoint l’attaque dans un coin précédent. Sa tête, en planche, au long bâton, a mis les locaux en tête dans le dernier jeu de la première mi-temps.

Le sport a mieux démarré en seconde période, qui avait la phrase dans la tête de Mateo Arellano dans un corner dès la première minute et dans les bottes de César quelques secondes plus tard. Le plus clair, cependant, a été Berto, à la 48e minute, avec une grande manœuvre dans la zone, mais son tir est allé haut. Koné, d’un tir haut, et Pablo, d’un tir du bord, étaient également sur le point de battre Aitor dans les premières minutes.

Le sport savait comment avoir le ballon et dormir le match, bien que Covadonga ait également eu ses chances d’égaliser. Christian Joel a repoussé, à la 70e minute, un tir à bout portant de Sergio Ríos, après une bonne manœuvre dans la surface. Le gardien de but local, juste une minute plus tard, est revenu pour faire une intervention méritoire, refusant le but à Edu Font sur un tir après une faute latérale.

Mais, après avoir pardonné, Covadonga a fini par le payer sur le jeu suivant, dans un compteur magistral. Une longue passe de Mecerreyes a permis à Koné sur l’aile gauche, qui a servi un but sur un plateau à Iván Elena, qui a défini le premier contact pour porter le score à 3-1.

À 10 minutes de la fin, les visiteurs ont repris le jeu, grâce à un but d’Edu Font dans un coup franc. L’attaquant de Covadonga a rattrapé un rebond à l’intérieur de la surface, battant Christian Joel. Le but a enhardi l’équipe visiteuse, qui a mis fin au match dans la zone sportive. Le gardien cubain a pris une faute de Jaime Álvarez dans le demi-cercle et Álvaro Santamaría avait la peine dans ses bottes, mais Aitor savait comment tenir la main à la main et laisser son équipe en vie. Une vie supplémentaire dont Covadonga a su tirer profit de la meilleure façon possible: trouver le but égalisateur dans le dernier jeu du match. Jaime Álvarez a lancé un coup franc latéral qui a trouvé la tête de Manu Blanco, qui a terminé le filet en mettant les tables finales.