Accueil Sport Santos Laguna et San Luis expriment leurs positions, .

Santos Laguna et San Luis expriment leurs positions, .

Santos Laguna et l’Atlético de San Luis ont exprimé leur position sur ce qui s’est passé jeudi soir au stade Alfonso Lastras Ramírez de la capitale de Potosí.

Par le biais de communiqués de presse séparés envoyés vendredi vers midi, les équipes ont expliqué la position dans laquelle elles se trouvent, laissant la responsabilité à la Liga MX de ce qui se passera plus tard.

Le président exécutif du groupe lagunaire, Dante Elizalde, a désigné Germán Berterame comme la personne responsable des insultes racistes contre Félix Torres.

Auparavant, les Albiverdes indiquaient dans le bulletin que “En relation avec les événements survenus hier lors de notre match contre l’Atlético de San Luis, nous tenons à réaffirmer ce qui suit: Un événement malheureux et regrettable s’est produit dans lequel notre joueur Félix Torres a reçu des insultes discriminatoires et raciste par les membres de l’équipe rivale, une situation que nous condamnons et rejetons catégoriquement. ”

D’autre part, ils ont ajouté: “Ce qui s’est passé représente un préjudice extrêmement grave pour notre joueur, notre institution, la Ligue et l’industrie. Nous espérons que l’analyse exhaustive de la Liga MX et de la Fédération mexicaine de football atteindra les dernières conséquences, pour garantir que cela ne se reproduise plus et que cela soit éradiqué de notre football. ”

Et finalement, ils ont précisé: “Notre soutien total est avec Félix (Torres Caicedo). Nous ferons tout le nécessaire pour l’aider dans ce moment difficile.

POTOSINES

De la même manière, l’équipe de Potosí a fait valoir la situation et, accessoirement, s’est tournée vers ceux de la Comarca, adhérant à ce qui avait été indiqué en première instance, par le certificat d’arbitrage délivré par le siffleur Adonai Escobedo.

Dans le bulletin de presse adressé aux fans, aux médias et au grand public, il a déclaré: “Le Club Atlético San Luis a toujours eu la tolérance zéro pour le racisme et la violence comme idéologie et position officielles, pour lesquelles nous condamnons fermement tout type d’expression peut s’être produit lors du match d’hier entre l’Atlético de San Luis et Santos Laguna “.

Et il déclare également: “Nous sommes dans la meilleure disposition pour livrer tout type de matériel présentant tout type de violence physique, verbale ou raciste, ceci afin de conclure le rapport d’arbitrage, qui doit être noté, ne mentionne aucune faute produite par des actes racistes, cependant, le bilan fait état de la force excessive avec laquelle l’un de nos récupérateurs de balle appartenant à la catégorie U-17 a été poussé. ”

A la fin, il a déclaré: “D’autre part, nous voulons informer qu’en cas d’acte de racisme répréhensible, des mesures seront prises en la matière”.

LIGUE MX

Quant à la Liga MX, il a été rapporté que la commission disciplinaire de la Fédération mexicaine de football (Femexfut) a ouvert à tour de rôle l’enquête sur les événements survenus dans le duel entre Potosinos et Laguneros à San Luis Potosí.

«Dans le cas où l’enquête détermine la responsabilité des actes, elle sera sanctionnée selon les règlements établis par la FMF et la Liga MX, qui stipule que dans le cadre des valeurs promues par le sport, il n’y a pas de place pour aucun type de acte violent ou discriminatoire sur et hors du terrain. ”

👍 Je l’aime 😍 Je l’aime 🤣 drôle 😮 surpris 😡 en colère 😢 triste