Accueil Sport The Rock est passé de Seven Bucks dans sa poche à la...

The Rock est passé de Seven Bucks dans sa poche à la plus grande star d’Hollywood avec sa propre tequila et sa ligne de vêtements via la WWE et le football américain

Aujourd’hui, The Rock est l’un des plus grands noms familiers de la planète.

Ce fut un long voyage vers l’air rare que The Rock respire aujourd’hui. Il compte 218 millions d’abonnés sur Instagram. Seuls Cristiano Ronaldo et Ariana Grande peuvent surpasser cela.

Le Rocher n'a jamais su le chemin qu'il allait parcourir

Le Rocher n’a jamais su le chemin qu’il allait parcourir

Il compte 15 millions d’abonnés sur Twitter et est l’acteur le plus rémunérateur d’Hollywood au cours des deux dernières années consécutives.

C’est un type rare de superstardom, rarement associé aux plus grands noms de la lutte professionnelle. Par exemple, ses confrères légendes Stone Cold Steve Austin, Hulk Hogan et Ric Flair comptent 7,6 millions d’abonnés combinés sur Instagram. Ce n’est même pas cinq pour cent de la suite de The Rock.

Oui, il ne s’agit pas uniquement d’Instagram, mais les médias sociaux – et l’argent incroyable qui y est attaché – sont devenus une marchandise précieuse de nos jours. Il serait naïf de le sous-estimer.

Mais The Rock a eu des débuts modestes. Sa société de production, Seven Bucks, vient de produire une nouvelle émission télévisée sur NBC aux États-Unis intitulée «Young Rock» qui a attiré cinq millions de téléspectateurs sur son premier épisode.

Les abonnés Instagram de The Rock ont ​​un bon aperçu de la façon dont le Great One s'entraîne

@therock (Instagram)

Les abonnés Instagram de The Rock ont ​​un bon aperçu de la façon dont le Great One s’entraîne

La série suit Rock depuis son enfance et il a toute une histoire.

Né dans la royauté de la lutte, son père était «Soulman» Rocky Johnson, la moitié des tout premiers champions afro-américains par équipe de la WWE.

Son père a épousé Ata Fitisemanu Maivia – maintenant connue sous le nom d’Ata Johnson – et elle est la fille de Lia Maivia et du grand chef Peter Maivia. Le couple était des légendes de la culture samoane et Lia organiserait une promotion à Hawaï où The Rock – de son vrai nom Dwayne Johnson – passerait la plupart de ses années de formation.

Peter Maivia a également travaillé au WWWF avant de devenir le WWF dans les années 1980. Les Maivia sont également des cousins ​​germains de la famille Anoa’i, une famille qui a donné à la lutte Yokozuna, Roman Reigns, Rikishi et The Usos pour n’en nommer que quelques-uns.

Mais Rock n’a pas immédiatement suivi dans l’entreprise familiale. En grandissant, il a suivi son père en tant que lutteur indépendant et travailler dans les territoires n’a pas toujours été fructueux.

Le rocher [right) with his dad, Rocky Johnson (left)

WWE

The Rock [right) with his dad, Rocky Johnson (left)

Born in California in 1972, The Rock spent the early years of his life in New Zealand before returning to America in North Carolina where he attended Montclaire Elementary School in Charlotte.

He then moved to Connecticut, where he spent a couple of years at Shepherd Glen Elementary School and Hamden Middle School before spending his high school years at President William McKinley High School in Honolulu, Hawaii, Glencliff High School and McGavock High School in Nashville, Tennessee, and Freedom High School in Bethlehem, Pennsylvania. He was never able to call anywhere home for an extended period of time.

By the age of 17, Rock was arrested multiple times for fighting, theft, and cheque fraud – the police even came and directly pulled him out of class one day to arrest him.

Still, as a talented student-athlete, The Rock had opportunities and he found them in American Football.

The Rock had the talent, but Warren Sapp had more

WWE (screen capture)

The Rock had the talent, but Warren Sapp had more

In 1990, Johnson decided to join the University of Miami and their esteemed football team, the Miami Hurricanes.

“He was a highly recruited kid,” defensive line coach Ed Orgeron told ESPN. “We were excited to have him, he came to us ahead of his time.

“He was developed and was extremely quick. He was a hard worker and a humble young man… Everybody liked him. He was easily coachable and everybody was impressed with him. He came in and played a lot as a freshman.”

Johnson played for the football team for four years, and at 6ft 5in and 290Ibs he played a lot in his first two years before ultimately becoming a reliable force off the bench, amassing 77 tackles and 4.25 sacks during his time at the school.

Rock won a national championship during his time with Miami and nine players he played with went on to play in the NFL.

Johnson had a shot at making it himself, but a combination of injuries and the emergence of Warren Sapp in his position – who would go on to win the Super Bowl and become a Hall of Famer – in his final two years hindered him.

The Rock making his WWE debut as Rocky Maivia, a combination of his father and grandfather’s names

WWE

The Rock making his WWE debut as Rocky Maivia, a combination of his father and grandfather’s names

He would have one last crack at football by signing to the Canadian Football League with the Calgary Stampeders after graduating in 1995. However, despite being assigned to their practice roster, he was cut within two months with injuries playing a big role once again.

After being released, The Rock recalls having a grand total of $7 to his name. Right there in his pocket. He felt like he’d gone from superstar to failure and wasn’t sure where to turn, but knew he was going to be a success somehow.

Instead of turning to trouble and crime like he did in the past, Rock decided to train harder than he ever had before and talked to his father about joining the family business.

“Back when I was a punk kid, my dad would take me to the gym on weekends and kick the s*** [out of] moi dans la salle de musculation et sur les tapis de lutte », a écrit Johnson dans un post Instagram de 2017. «Il disait: ‘Tu ne t’es pas levé tôt pour venir ici et faire un demi-effort. Laissez tout dans la salle de sport.

Rock a supplié son père de lui apprendre à lutter et après avoir initialement rejeté l’idée sachant à quel point l’entreprise peut être difficile de survivre, Rocky Johnson a finalement accepté, mais a promis à son fils qu’il ne serait pas facile avec lui, comme à le gymnase.

The Rock, de son vrai nom Dwayne Johnson, ne fait que de rares apparitions à la WWE de nos jours en raison de sa carrière à Hollywood

WWE

The Rock, de son vrai nom Dwayne Johnson, ne fait que de rares apparitions à la WWE de nos jours en raison de sa carrière à Hollywood

Finalement, le légendaire annonceur de la WWE Jim Ross a fait un voyage pour rencontrer The Rock et a immédiatement su qu’il avait le charisme pour réussir.

“Vous devez signer ce gamin hier”, a déclaré JR au président de la WWE, Vince McMahon.

Pat Patterson a obtenu des matchs d’essai à The Rock et il a commencé à travailler avec le Dr Tom Prichard sur son métier. Il ne fallut pas longtemps avant de faire ses débuts à la WWE à Survivor Series 1996.

Dans le contexte, ce n’est qu’environ un an après avoir décidé de se lancer dans la lutte, ce qui est stupéfiant.

À partir de là, le reste, comme on dit, appartient à l’histoire. Après des débuts difficiles où les fans ont rejeté cette babyface de viande blanche – similaire à Roman Reigns ces derniers temps, Rock a évolué et les a conquis fin 1998.

Au tournant du millénaire, il était aussi populaire que Stone Cold Steve Austin et reste l’un des plus grands babyfaces que l’industrie ait jamais vu. The Rock reste l’un des plus gros tirages de l’histoire de la lutte avec plusieurs distinctions dans les cotes de télévision et les tarifs d’achat à la carte qui sont incomparables pour quiconque ne s’appelle pas Steve Austin.

The Rock est maintenant un homme de premier plan à Hollywood

.

The Rock est maintenant un homme de premier plan à Hollywood

Cependant, son charisme palpable et sa belle apparence ont commencé à attirer Hollywood et il est devenu clair après son apparition dans la franchise Mummy, qui a engendré son premier grand rôle dans Scorpion King, que ses talents ne seraient pas limités à la WWE.

En 2003, il a quitté un emploi du temps à plein temps de la WWE après avoir pris de longues pauses depuis 2001. Ce n’était pas instantané pour Rock in Hollywood, mais il a gravi les échelons, a finalement obtenu des rôles principaux et est devenu la star du cinéma d’action dont Hollywood manquait.

Maintenant, il produit des blockbusters à succès chaque année. Rien qu’en 2019, on pense que Johnson a personnellement rapporté 89 millions de dollars selon Forbes. Cela a fait de lui l’acteur le mieux rémunéré cette année-là, tandis qu’une marque de tequila et la collaboration Under Armour contribuent à sa valeur extraordinaire.

Maintenant derrière sa propre société de production – bien nommée Seven Bucks – The Rock contrôle tous ses propres mouvements et produit des émissions à succès – comme Young Rock – qui ne présentent même pas l’ancien champion de la WWE 10 fois.

De sept dollars dans sa poche à l’un des noms les plus célèbres et les plus riches du monde. Assez stupéfiant.

Tout le voyage pour The Rock

Tout le voyage pour The Rock