Accueil Sport Valence et Osasuna signent un nul insuffisant pour les deux

Valence et Osasuna signent un nul insuffisant pour les deux

Une pièce de théâtre de Valence-Osasuna.

Une pièce de théâtre de Valence-Osasuna. EP

Valence et Osasuna ont égalé un but à Mestalla, une égalité insuffisante pour les deux, puisque les Navarrais ont déjà ajouté treize matchs sans connaître la victoire, alors que les locaux sont toujours incapables d’ajouter deux victoires consécutives en championnat.

Les trois points semblaient vitaux pour deux équipes appelées à se battre pour la permanence cette saison et bien que Valence soit arrivée dans une meilleure dynamique, la vérité est que ceux de Gracia ne trouvent toujours pas la continuité nécessaire pour s’éloigner de la zone basse.

Le premier semestre a été développé avec un Valence dominant mais qui a trouvé des problèmes de générer du danger dans les derniers mètres devant la bonne disposition du réseau défensif navarrais, qui en attaque a cherché la vitesse de l’Argentin Calleri, seule référence offensive, pour tenter de surprendre l’arrière local.

Les premières actions dangereuses de l’équipe valencienne se sont déroulées par coups d’arrêt. À 12 minutes, le défenseur Torró a évité le but de Racic, après un jeu en désordre dans la zone de visite qui s’est terminé avec le but battu Herrera après un affrontement avec son partenaire Unai García.

Valence a montré une plus grande motivation que son rival mais le manque d’idées en attaque a alourdi. Avec un Kang In très non participatif et Maxi Gómez orphelin de balles, la défense d’Osasuna n’a pas connu de grandes difficultés.

Quand il a semblé que le jeu allait terminer son premier acte avec l’égalisation initiale, l’équipe de Pampelune a surpris Valence dans une contre-attaque avec de nombreuses troupes, dans laquelle Jonathan Calleri a attrapé le rejet du but Doménech Tir de Nacho Vidal pour mettre le 0-1 sur le tableau de bord.

Le résultat, désastreux pour les intérêts de Valence, éperonné sur tout Javi Gracia, qu’en seconde période, il tournait davantage sur le terrain navarrais mais en vain. Osasuna, bien équipé derrière, cherchait son opportunité de frapper Valence et Torró a pu l’obtenir mais il a trouvé une bonne réponse de Jaume Doménech.

Grace a cherché des solutions en attaque avec l’entrée de Yunus Musah, Gameiro et peu après Guedes. Valence a multiplié ses chances bien que le match nul mérité soit venu dans une action malheureuse d’Osasuna, dans laquelle Unai García a marqué à son propre but.

Le tirage au sort a encore encouragé Valence, qui s’est impitoyablement lancée pour la victoire. Maxi, Guedes et Gayà l’avaient, mais Osasuna, après les changements, s’est réjoui dans la phase finale. Calleri a couru dans le poteau, même si l’attaquant semblait commencer hors-jeu. Les dernières minutes se sont transformées en un échange de coups bien que ce soit Osasuna qui avait le but le plus proche. À la fin, un point insuffisant et décevant pour chaque équipe.

Fiche technique:

1 – Valence: Jaume; Correia, Paulista, Diakhaby, Gayà; Wass, Soler, Racic (Musah, m 59), Cheryshev (Guedes, m 67); Kang In (Gameiro, m.59) et Maxi Gómez.

1 – Osasuna: Sergio Herrera; Nacho Vidal, Unai García, Roncaglia, Juan Cruz; Roberto Torres (Iñigo, m.76), Moncayola (Oier, m.86), Torró, Javi Martínez (Kike, m.76); Rubén García (Manu Sánchez, m.76) et Calleri.

Buts: 0-1, m.42: Calleri. 1-1, m.69: Unai García, but contre son camp.

Arbitre: Hernández Hernández (C. Canario). Il a averti Wass pour Valence et Nacho Vidal et Juan Cruz pour Osasuna. Il a expulsé au bout de quinze minutes, par double avertissement, un membre du staff d’Osasuna.

Incidents: partie correspondant au 19 e jour de LaLiga Santander joué à Mestalla sans audience en raison de la pandémie COVID-19.