Quatre mois après le report pour raisons sanitaires, la saison f1 2020 débute enfin à la grande joie des amoureux de course d’automobiles. Le déroulement de cette discipline connaîtra cependant quelques aménagements. Voici avant le départ de la saison f1 2020 ce qui a concrètement changé.

Un calendrier inédit et évolutif

À cause de la pandémie de la COVID-19, la saison 2020 commence quatre mois après la date initiale. On note pour cela l’annulation et le report de plusieurs courses de cette saison. En effet sur 22 courses initialement programmées avant la crise sanitaire, seulement huit épreuves ont été officiellement sélectionnées pour l’année 2020. Ces dernières se dérouleront toutes en Europe. Le nombre des courses pourrait cependant être revu à la baisse si une flambée de cas testés positif à la covid19 était constatée après les premières courses.

Il faut en outre signaler que les organisateurs sont à pied d’œuvre afin de trouver de nouvelles dates qui pourraient accueillir des courses en plus.

De légers changements au niveau du règlement

Cette nouvelle saison enregistrera de légers changements au niveau du règlement. Ceux-ci interviennent en prélude aux grands changements qui seront appliqués en 2021.

Pour cette année, les engins seront tous équipés d’un troisième système de récupération d’énergie au freinage : le MGU-K. On observera également, en ce qui concerne les sanctions, beaucoup plus de clémence de la part des commissaires. Ainsi, avant la course, en cas de retard à la pesée, les pilotes ne seront plus dans l’obligation de partir du fond de la grille. Il en sera de même pour les départs anticipés donnant lieu à un stop-and-go de 10 secondes aux stands.

De nombreuses précautions sanitaires à observer

La saison F1 connaîtra quelques changements cette année. Ceux-ci sont en rapport avec la situation sanitaire qui prévaut en ce moment dans le monde. En effet, afin de lutter contre la propagation du coronavirus de nombreuses dispositions ont été prises par les organisateurs de la compétition. Il s’agit entre autres de la réalisation de plusieurs examens médicaux en plus de ceux qui étaient réalisés habituellement. Pour cette saison donc, tous les membres du paddock seront soumis à des tests de dépistage pour le coronavirus. Ces derniers seront effectués tous les cinq jours.

On peut citer, en plus de cela, la réduction des membres de certaines équipes, le port obligatoire de masque pour toutes les personnes se trouvant aux abords du circuit et la limitation des contacts entre les participants. On notera également un changement au niveau du déroulement des conférences habituelles. Celles-ci se tiendront cette année de façon virtuelle.

Par ailleurs, Le Grand Prix d’Autriche se déroulera cette fois à huis clos.