Le meilleur chrono du premier essai officiel du Grand prix d’Autriche 2020 a été établi par Lewis Hamilton et son Mercedes. Le champion du monde en titre est passé devant le néerlandais Max Verstappen et Valterri Bottas avec des écarts respectifs de 0’’602 et 0’’356.

Lewis Hamilton : la confirmation

Lewis Hamilton n’est pas prêt à se laisser dominer et l’a prouvé dès la première séance d’essai du grand prix d’Autriche qui s’est déroulé ce vendredi. Il a su en effet battre ses adversaires en 1’04’’816. Il s’est démarqué par une configuration optimale de son équipement avec une W11 dotée de pneus tendres qui sont les plus performants de la gamme Pirelli. À la quête d’un septième titre mondial, il compte bien marquer son territoire. En Février dernier, l’appareil de Brackley avait attiré l’attention de plus d’un avec son système de direction à double axe grâce auquel les roues avant peuvent se remettre en position parallèle. Cela permet de réduire les risques d’usure des pneus et de favoriser la maximisation de l’aéro.

Ferrari ne s’est pas fait entendre

Max Verstappen (Red Bull) qui avait remporté la victoire à Spielberg les deux dernières années a fait un tête-à-queue au niveau du premier virage pendant les 20 dernières minutes. C’est également le cas pour Pierre Gasly le pilote à bord de son AlphaTauri qui est la nouvelle appellation de Toro Rosso.

Après ce trio du championnat du monde de l’année passée, On remarque McLaren placé à la quatrième position par Carlos Sainz à 0’’615. Ce dernier est d’ailleurs celui qui succédera Sébastian Vettel chez la marque Ferrari. Il a également devancé Sergio Pérez de 0’’696, Lando Norris de 0’’805 et Alexander Albon de 0’’885. Quant à Daniel Ricardo(Renault), le premier pilote doté d’un Pirelli medium, il a encaissé 1’’044. Sa confrontation avec le français Esteban Ocon est très attendue, celui-ci étant arrivé 13e à 1’’454.

Les Ferrari ne se sont pas se fait entendre, ce qui installe le doute concernant la rapidité de la SF1000 dont la célébration du millième Grand Prix de la Scuderia se tiendra au mois de septembre.

En médium, Charles Leclerc arrive à la 10e place à 1’’108 tandis que Sébastien Vettel, son coéquipier se retrouve à la 12e place à 1’’261. Ils ont au moins réussi à tourner contrairement à Romain Grosjean qui a été retenu au stand, car il présentait des soucis techniques. Il n’a donc pas eu le temps de checker comme il faut. Il a seulement pu faire un tour et était obligé de rentrer, car la piste devait être fermée.